Enquête sur la pratique et les représentations des neuroleptiques à action prolongée

Résumé : Une enquête d'opinion a été réalisée auprès de praticiens hospitaliers du secteur public pour étudier la pratique actuelle des neuroleptiques à action prolongée (NAP) et son évolution ces dix dernières années. Cette enquête s'intéressait également aux perceptions véhiculées par ce traitement : un questionnaire identique a été proposé à des patients, des infirmiers et des médecins. Concernant la pratique, 95 questionnaires de médecins ont été analysés. Les résultats révèlent une prescription largement répandue de NAP chez les psychiatres du secteur public. Les critères de prescription rejoignent les recommandations actuelles et concernent l'amélioration de l'observance, la diminution des rechutes et l'indication pour les «malades difficiles». Dans leur majorité, les praticiens ne notent pas de modification de leurs critères de prescription ces dix dernières années. Les autres notent l'influence des antipsychotiques de seconde génération oraux et du premier antipsychotique atypique disponible sous forme LP. Cette influence apparaît plus déterminante pour les nouvelles prescriptions d'antipsychotiques. Certains freins à une utilisation plus large de traitements retards sont mis en évidence : choix limité de molécule ; croyances non fondées sur les NAP ; persistance d'une mauvaise image de marque auprès de certains praticiens. L'impact de l'évolution de la relation de soins sur l'utilisation de NAP est également cité par les médecins, source d'interrogations sur le plan médico-légal. L'évaluation des représentations des NAP grâce à un questionnaire identique permet de comprendre certaines raisons de la mauvaise observance. 33 questionnaires de patients, 44 d'infirmiers et 95 de médecins ont été analysés. Les priorités des soignants et des soignés sont différentes. Les patients s'attachent à leur ressenti au quotidien (bonne tolérance sur le plan des effets secondaires, qualité de vie optimale, simplicité du traitement). Les objectifs des soignants sont axés sur le long terme (amélioration de l'observance, diminution des rechutes). Les patients ont une attitude globale positive vis-à-vis du traitement NAP. La qualité de l'information délivrée au patient et l'implication de sa famille semblent déterminantes pour l'acceptation de ce traitement. L'alliance thérapeutique fonde la qualité de l'observance. Concernant le traitement NAP, la relation patient-infirmier est déterminante. La mesure d'indices de satisfaction des patients sur le traitement prescrit apparaît être un élément indispensable de l'évaluation des effets thérapeutiques.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2006
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [24 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01266441
Contributeur : Jean-Hugues Morneau <>
Soumis le : mardi 2 février 2016 - 15:59:47
Dernière modification le : mercredi 20 juin 2018 - 15:15:04
Document(s) archivé(s) le : samedi 12 novembre 2016 - 03:04:42

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01266441, version 1

Citation

Laura Linguanotto. Enquête sur la pratique et les représentations des neuroleptiques à action prolongée. Médecine humaine et pathologie. 2006. 〈dumas-01266441〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

83

Téléchargements de fichiers

441