La neurocysticercose humaine en 2015‎ : étude rétrospective de 4 cas pris en charge au CHU de Rouen de 2011 à 2015

Résumé : La cysticercose humaine, à Taenia solium, est considérée comme un problème majeur de santé publique dans certains pays, où elle sévit à l’état endémique. Elle s’exprime essentiellement dans sa forme cérébrale et c’est dans cette localisation la parasitose la plus fréquente dans le monde. Elle revêt un grand polymorphisme clinique, et son diagnostic passe obligatoirement par des explorations para-cliniques, dont les performances sont complémentaires (sérologie, scanner, IRM) et qui permettent le plus souvent, de poser son diagnostic sur un faisceau d’arguments. La neurocysticercose constitue une pathologie redoutable, par les risques fonctionnels et vitaux qu’elle peut présenter, et par le caractère imprévisible de son évolution et de la réponse au traitement. Son évolution est néanmoins, fréquemment favorable. Des actions de dépistage, de traitement (médicaments, chirurgie) et de prévention (information des populations, réalisation d’installations sanitaires, lavage des mains, consommation de viande bien cuite et de végétaux lavés), doivent être menées simultanément, pour arriver à réduire la prévalence de la cysticercose et un jour, peut-être, l’éradiquer.
Type de document :
Mémoires
Sciences pharmaceutiques. 2015
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01266610
Contributeur : Bibliothèque Universitaire Rouen <>
Soumis le : mercredi 3 février 2016 - 09:49:57
Dernière modification le : mardi 5 juin 2018 - 10:14:34
Document(s) archivé(s) le : samedi 12 novembre 2016 - 04:37:05

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01266610, version 1

Citation

Matthieu Lagueste. La neurocysticercose humaine en 2015‎ : étude rétrospective de 4 cas pris en charge au CHU de Rouen de 2011 à 2015. Sciences pharmaceutiques. 2015. 〈dumas-01266610〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

157

Téléchargements de fichiers

1087