Résultats radiologiques et fonctionnels à deux ans de recul d'une arthroplastie totale de hanche par implant fémoral "tige courte" versus "tige standard"

Résumé : Introduction : Avec l’augmentation de l’espérance de vie, le nombre de reprises chirurgicales des prothèses totales de hanche (PTH) pour descellement ou pour fracture péri prothétique est en augmentation. L’un des enjeux chirurgicaux actuels pour cette procédure est de préserver le capital osseux lors de la chirurgie première. Grâce à la recherche et à l’innovation technologique, le concept de tige fémorale courte est né. L’objectif de cette étude était de comparer la migration radiologique de la tige courte par rapport à la tige standard et d’en évaluer les conséquences fonctionnelles. Matériels et méthode : Nous avons comparé un groupe de 44 patients ayant bénéficié d’une PTH par une tige courte Vitae® par rapport a un groupe de 33 patients ayant bénéficié de la même procédure par un implant fémoral tige standard Hydra®. Les deux groupes ont bénéficié de la même technique chirurgicale par le même opérateur, seul le type de tige les distingue. Les deux groupe étaient comparables sur les paramètres pré opératoires (âge, sexe, IMC, scores fonctionnels). Nous avons recherché la migration de la tige à 2 ans de recul (enfoncement, varisation) ainsi que son retentissement fonctionnel et les facteurs pouvant influencer cette migration. Résultats : L’enfoncement moyen était de 2,2 mm +/- 1,7 (0-7) dans le groupe 1 et de 3,1 mm +/- 2,2 (0-8) dans le groupe 2 (p = 0,08). La varisation moyenne était de 2,7° +/- 2,2 (0-7,7) dans le groupe 1 et de 0,5° +/- 0,5 (0-2) dans le groupe 2 (p < 0,05.10-5). Nous avons noté une reprise à 1 an pour migration douloureuse dans le groupe 1. Nous avons recensé plus de 25% de migration sévère (>5mm ou degrés) essentiellement dues à une varisation de la tige dans le groupe 1 contre 15% dans le groupe 2. Tous les scores fonctionnels (PMA, HHS, Oxford) étaient améliorés sans différence significative entre les deux groupes. Il n’y a pas eu de corrélation des données préopératoires avec les résultats radiologiques. Seul le positionnement initial (position suspendue) de la tige courte a été corrélé a une migration sévère ; cela est dû à une tendance au sous dimensionnement de l’implant fémoral. Discussion : Malgré la migration radiologique, les résultats fonctionnels étaient comparables entre les deux groupes. Nous avons relevé une tendance vers une majoration de la migration de l’implants fémoral avec le sous dimensionnement de celui-ci par rapport à la taille endo-fémorale. Nous pensons que l’utilisation de l’implant tige courte Vitae® est à réserver dans des situations très favorables ou particulières.
Type de document :
Mémoires
Chirurgie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [48 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01285414
Contributeur : Bu Santé Upjv <>
Soumis le : mercredi 9 mars 2016 - 11:23:20
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:30:28
Document(s) archivé(s) le : dimanche 13 novembre 2016 - 12:18:47

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01285414, version 1

Collections

Citation

Ramy Belhaouane. Résultats radiologiques et fonctionnels à deux ans de recul d'une arthroplastie totale de hanche par implant fémoral "tige courte" versus "tige standard". Chirurgie. 2015. 〈dumas-01285414〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

42

Téléchargements de fichiers

402