Exclusion percutanée de l'auricule gauche chez les patients atteints d'AVC en fibrillation auriculaire et ayant une contre-indication aux anticoagulants en raison d'un haut risque hémorragique cérébral

Résumé : Introduction : L’intervention de fermeture percutanée de l’auricule gauche est une procédure de cardiologie interventionnelle récemment mise au point et destinée à se substituer au traitement anticoagulant pour le prévention du risque thrombo-embolique chez des patients porteurs d’une fibrillation auriculaire (FA) non valvulaire et ayant une contre-indication formelle au traitement anticoagulant. L’objectif de notre travail était d’évaluer l'efficacité et la sécurité de l’exclusion percutanée de l’auricule gauche suivie d’une mono-antiagrégation plaquettaire, chez des patients ayant subi un AVC, porteurs d’une FA à haut-risque emboligène mais ayant une contre-indication formelle et définitive aux anticoagulants en raison d’un risque d’hémorragie cérébrale élevé. Matériels et méthodes : Les patients bénéficiant de cette procédure étaient sélectionnés suite à une réunion de concertation multidisciplinaire entre équipe de neurovasculaire et de cardiologie interventionnelle. L’indication de la procédure d’exclusion percutanée de l’auricule gauche, les scores CHA2DS2-VASc et HAS-BLED, le succès de la procédure (réussite de l’implantation sans fuite résiduelle sévère), les complications post-opératoires ainsi que le traitement antiagrégant plaquettaire et le pronostic clinique ont été colligés pour chaque patient. Au décours de l’intervention, les patients bénéficiaient d’un suivi combiné neuro-cardiologique pendant au moins un an. Résultats : 50 patients ont bénéficié d'une exclusion percutanée de l’auricule gauche avec les dispositifs Amplatzer Cardiac Plug® (n=45) ou Watchman® (n=5). Les contre-indications au traitement anticoagulant étaient : hémorragie cérébrale (76%) dont la moitié par angiopathie amyloïde cérébrale (n=18), infarctus cérébral secondairement hémorragique (10%), hématome sous-dural chronique (4%), cavernomatose cérébrale (2%) et hémorragie digestive (2%). La procédure a été réalisée avec succès dans 100% des cas. Le taux de complications post-opératoires a été de : 2% de tamponnade, 2 % de formation thrombotique sur la prothèse auriculaire gauche et 2% d’hémorragie grave au point de ponction. Le suivi moyen des patients a été de 12+/-8 mois. 94% des patients ont été traités par aspirine seule au décours de la procédure. Le taux d’infarctus cérébral annuel a été de 4%, soit une réduction du risque thrombo-embolique prédit par le score CHA2DS2-VASc (moyenne: 4.7+/-1.3) de 34%. Le taux d’évènement hémorragique annuel a été de de 4%, soit une réduction du risque hémorragique prédit par le score HAS-BLED (moyenne: 4.02+/-0.96) de 51%. 3 décès ont été déplorés : 1 directement lié à la procédure (embolisation de la prothèse), le second indirectement lié à la procédure (hémorragie cérébrale sur angiopathie amyloïde cérébrale au cours des 6 mois de monoantiagrégation plaquettaire post-procédure), le dernier de cause indéterminée. Conclusion : La procédure d’exclusion percutanée de l’auricule gauche suivie d’une mono-antiagrégation plaquettaire semble être une alternative efficace et sécurisée au traitement anticoagulant chez les patients en FA, ayant un antécédent d’AVC et une contre-indication définitive et d’ordre neurologique au traitement anticoagulant. Il est néanmoins important de mieux cerner l’indication de cette intervention en fonction des critères clinico-radiologiques des patients ; l’indication de choix semblant être une forte suspicion d’angiopathie amyloïde cérébrale. Enfin, les résultats des études en cours sur l’introduction de nouveaux anticoagulants oraux au décours d’une hémorragie cérébrale nous permettront bientôt de définir leur place dans cette stratégie thérapeutique.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [102 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01290098
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : jeudi 17 mars 2016 - 15:37:20
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:41:04
Document(s) archivé(s) le : dimanche 19 juin 2016 - 14:27:25

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01290098, version 1

Collections

Citation

Stéphanie Nicot. Exclusion percutanée de l'auricule gauche chez les patients atteints d'AVC en fibrillation auriculaire et ayant une contre-indication aux anticoagulants en raison d'un haut risque hémorragique cérébral. Médecine humaine et pathologie. 2015. 〈dumas-01290098〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

97

Téléchargements de fichiers

1608