Intoxications chez les personnes âgées de 75 ans et plus à partir des données du CAPTV de Bordeaux de janvier 2010 à décembre 2014

Résumé : Le vieillissement est un phénomène planétaire. La population des soixante ans ou plus est celle qui augmente le plus vite. Ainsi entre 2000 et 2050, la proportion de la population mondiale de plus de 60 ans doublera pour passer d’environ 11% à 22%. Parallèlement à l’avancée en âge, le nombre de pathologies chroniques augmente. La poly-pathologie étant l’une des caractéristiques du sujet âgé qui présente en moyenne quatre à six maladies. Les intoxications chez les personnes âgées sont fréquentes et d’une gravité parfois forte. Il est important de rappeler l’importance des modifications physiques, psychiques et sociales dans la genèse de celles-ci. Le but de cette étude est l’analyse des principales causes d’intoxication chez les personnes âgées, le lieu et le mode d’intoxication, l’intentionnalité ainsi que l’évolution de celles-ci. L’étude entreprise est une étude descriptive rétrospective populationnelle à partir des données du centre antipoison et de toxicovigilance d’Aquitaine – Poitou - Charentes, portant sur 2 792 patients de 75 ans ou plus, tout sexe confondu ayant été à l’origine d’un appel pour intoxication du 1er janvier 2010 au 31 décembre 2014. Les femmes âgées semblent s’intoxiquer plus que les hommes de la même classe d’âge (p<0.001). Le lieu d’exposition principale était le domicile avec 68,3% des cas et de circonstance accidentelle dans 78.6% des cas, toutes gravités confondues. Les intoxications volontaires, bien que plus rares, semblaient d’évolution plus grave avec 19.7 % de gravité forte contre 3.7 % dans les intoxications accidentelles. Toutes circonstances et gravités confondues, la classe d’agent médicament était la plus représentée dans notre étude avec une proportion de dossiers de 61%, dont 26.13% de psychotrope et 21.93% de médicaments à visée cardiovasculaire. Sur 199 patients intoxiqués gravement, 85 sont décédés dont 27 cas avant le premier appel au CAPTV et 114 patients (57.28%) ont survécu à leur intoxication grave. Bien que l’évolution des intoxications à court terme semble le plus souvent favorable, la morbidité et la mortalité suite à une intoxication grave sont importantes et plus fréquentes que dans la population générale ; des mesures de prévention pourraient être proposées.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01290876
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : vendredi 18 mars 2016 - 18:31:46
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:41:18
Document(s) archivé(s) le : lundi 20 juin 2016 - 01:09:55

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01290876, version 1

Collections

Citation

Paul-Emmanuel Sciaux. Intoxications chez les personnes âgées de 75 ans et plus à partir des données du CAPTV de Bordeaux de janvier 2010 à décembre 2014. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01290876〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

99

Téléchargements de fichiers

151