L'abord veineux axillaire dans la mise en place de sonde de stimulateur ou de défibrillateur cardiaque : une étude comparative aux voies d'abord classiques d’implantation

Résumé : Introduction :
L’abord veineux axillaire est reconnu pour son caractère sécuritaire, rapide et facile pour l’implantation des sondes de stimulateurs et de défibrillateurs cardiaques. Cependant, très peu d’équipes françaises l’utilisent en routine et les études comparatives sont peu nombreuses. L’objectif de cette étude est de comparer l’abord veineux axillaire à l’abord veineux classique (céphalique ± sous-clavier) chez des patients implantés, dans une équipe n’ayant reçu aucune formation à l’abord axillaire.
Matériels et méthodes :
Nous avons mené une étude monocentrique prospective randomisée, avec analyse en intention de traiter. Chaque patient bénéficiant d’une implantation de prothèse cardiaque a été randomisé en 1/1, dans le bras « abord veineux axillaire » ou dans le bras « abord veineux classique » (céphalique ± sous-clavier). Le taux de succès d’accès veineux, le temps incision-accès veine cave supérieure (I-VCS), le temps de procédure, la durée et la dose de fluoroscopie, ainsi que le taux de complications ont été comparés dans les deux groupes.
Résultats :
Nous avons inclus 52 patients, 26 dans chaque groupe. Le temps I-VCS était plus court de 8,2 minutes dans le groupe axillaire que dans le groupe classique (318 sec. [233-502] vs 811.5 sec. [618-1059], p<0.001), ainsi que le temps de procédure pour les stimulateurs cardiaques simple et double-chambres, plus court de 9,6 minutes (2040sec. [1620-2422] vs 2617 sec. [2162-3086], p = 0.03). Un temps I-VCS plus court était mis en évidence pour la voie axillaire dès les premières ponctions (≤5 par opérateur). Le taux de réussite de la voie axillaire était de 88.5% (23/26) et de 96,2% (25/26) pour la voie classique (p=0,3). Aucune différence n’a été retrouvée en termes de complications (p = 0.39), de dose de scopie (p = 0.13) ou de temps de scopie (p = 0.23).
Conclusion :
L’abord veineux axillaire constitue une alternative plus rapide, sans sur-risque de complication, et sans irradiation supplémentaire comparé à l’abord veineux classique, sans nécessité de formation spécifique préalable.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2015
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01293702
Contributeur : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Soumis le : vendredi 25 mars 2016 - 12:05:14
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 16:33:53
Document(s) archivé(s) le : dimanche 26 juin 2016 - 15:19:34

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01293702, version 1

Collections

Citation

Julien Tomi. L'abord veineux axillaire dans la mise en place de sonde de stimulateur ou de défibrillateur cardiaque : une étude comparative aux voies d'abord classiques d’implantation. Médecine humaine et pathologie. 2015. 〈dumas-01293702〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

50

Téléchargements de fichiers

305