Promotion du dépistage opportuniste des infections uro-génitales basses à Chlamydia trachomatis par auto-prélèvement chez les patients de 18 à 24 ans en soins primaires. Mise en œuvre et évaluation en France du projet Européen CATTE (ChlAmydia Testing Training in Europe) : analyse quantitative et qualitative de l'intervention auprès de médecins généralistes dans les Alpes-Maritimes

Résumé : Contexte :
L’infection uro-génitale basse à Chlamydia trachomatis (Ct) est l’IST bactérienne la plus fréquente en Europe en particulier chez les jeunes multi-partenaires. Souvent asymptomatique, sa propagation et sa gravité proviennent de sa découverte tardive d’où la nécessité d’un dépistage précoce. Les MG sont des interlocuteurs privilégiés en matière de prévention et notamment de santé sexuelle.
Objectif :
Mettre en œuvre et évaluer une intervention complexe auprès des MG des Alpes Maritimes (06) visant à promouvoir le dépistage opportuniste de l’infection uro-génitale basse à Ct chez les jeunes patients.
Méthode :
Cinq visiteurs formés à la méthode des visites confraternelles (VC) ont remis des outils et kits d’auto-prélèvements aux 105 MG randomisés. Le dépistage de Ct par auto- prélèvement urinaire ou vaginal, était analysé par PCR. Chaque MG devait inclure durant 6 mois, 10 patients de 18-24 ans ayant plus d’un partenaire dans l’année précédente, s’en suivait une évaluation qualitative (entretiens des MG et focus group des visiteurs) et quantitative (nombre de dépistage prescrits et remboursés parmi les MG participants et non participants 2013-2014, taux de prélèvements positifs).
Résultats :
Une tendance générale à l’augmentation du nombre de dépistages entre les deux saisons 2013-2014 (15%) était observée et majorée par l’intervention (73%), p<0,02. Le dépistage a été réalisé chez 73 (48%) patients et 12 PCR étaient positives. L’analyse qualitative des entretiens post interventionnels auprès des MG et du focus group de visiteurs mettait en évidence des facteurs facilitant et des barrières au dépistage.
Conclusion :
Notre étude apporte un impact supplémentaire de faisabilité car réalisée aux conditions réelles du soin primaire, les critères d’inclusion étaient pertinents suggérant un dépistage ciblé complémentaire à celui des CDAG. Pour pérenniser cette intervention des outils seront proposés à l’INPES afin d’aider les MG à promouvoir le dépistage, et une formation sur la santé sexuelle serait souhaitable notifiant des recommandations claires pour le dépistage de Ct en Médecine générale en France.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [14 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01294515
Contributeur : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Soumis le : mardi 29 mars 2016 - 13:49:58
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 16:34:00
Document(s) archivé(s) le : jeudi 30 juin 2016 - 16:33:49

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01294515, version 1

Citation

Soline Detanne. Promotion du dépistage opportuniste des infections uro-génitales basses à Chlamydia trachomatis par auto-prélèvement chez les patients de 18 à 24 ans en soins primaires. Mise en œuvre et évaluation en France du projet Européen CATTE (ChlAmydia Testing Training in Europe) : analyse quantitative et qualitative de l'intervention auprès de médecins généralistes dans les Alpes-Maritimes. Médecine humaine et pathologie. 2015. 〈dumas-01294515〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

113

Téléchargements de fichiers

318