Femmes et RSA : entre injonction à l'emploi et promotion du modèle de la femme au foyer

Résumé : Dans notre travail, nous allons nous intéresser à l’accompagnement vers l’emploi des allocataires du Revenu de Solidarité Active. Plus précisément, nous allons nous demander dans quelle mesure l’accompagnement vers l’emploi des allocataires du RSA est-il différent suivant le sexe et la situation familiale des personnes ? Nous émettrons l’hypothèse que pour une femme, le fait d’être en couple exonère de l’injonction à la recherche active d’un emploi dans le cadre du Revenu de Solidarité Active. Il y aurait une différence dans l’accompagnement à l’emploi des personnes, selon leur sexe et leur situation familiale de par un mode le calcul familialisé du RSA et par la persistance, chez les travailleurs sociaux et les allocataires, d’une conception traditionnelle du rôle de la femme dans la société. Notre seconde hypothèse est que le Revenu de Solidarité Active contribue à la persistance du schéma patriarcal de division sexuée du travail. Ce système patriarcal consiste en une division sexuée du travail où les femmes sont chargées de s’occuper de leur foyer tandis que les hommes ont un emploi rémunéré.
Type de document :
Mémoires
Science politique. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [22 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01299411
Contributeur : Sciences Po Grenoble <>
Soumis le : jeudi 7 avril 2016 - 16:09:46
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:33:14
Document(s) archivé(s) le : lundi 14 novembre 2016 - 21:18:54

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01299411, version 1

Collections

Citation

Mélanie Manca. Femmes et RSA : entre injonction à l'emploi et promotion du modèle de la femme au foyer. Science politique. 2015. 〈dumas-01299411〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

120

Téléchargements de fichiers

152