Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Évaluation de la prise en charge de l’ostéoporose fracturaire chez les patients de plus de 50 ans hospitalisés dans le service d’orthopédie au CHU de Rouen

Résumé : Objectif : L’ostéoporose est une maladie généralisée du squelette qui provoque une fragilité osseuse accrue et donc un risque élevé de fracture. Elle constitue aujourd’hui un problème de santé publique mondial, responsable de complications graves parfois mortelles. Son diagnostic et sa prise en charge thérapeutique se révèlent actuellement très insuffisants. Il est estimé que seuls 20 % des patients sont pris en charge pour leur ostéoporose à la suite de leur fracture. L’objectif de notre étude est d’évaluer la prise en charge de l’ostéoporose fracturaire chez les patients de plus de 50 ans hospitalisés dans le service d’orthopédie du CHU de Rouen. Matériel et méthodes : Nous avons réalisé une étude observationnelle rétrospective, basée sur un questionnaire téléphonique standardisé proposé aux patients hospitalisés dans le service du CHU de Rouen entre avril et décembre 2014 à la suite d’une fracture de fragilité. Les fractures retenues dans notre étude sont les fractures de l’extrémité supérieure de l’humérus, les fractures de l’extrémité inférieure du radius et les fractures de l’extrémité supérieure du fémur. Les patients ont été interrogés au moins 7 mois après leur fracture. Résultats : 272 patients de plus de 50 ans ont été hospitalisés dans le service d’orthopédie du CHU de Rouen entre avril et décembre 2014. Parmi eux, 78 ont rempli tous les critères d’inclusion et répondu au questionnaire. 5,2 % des patients hospitalisés sont décédés depuis leur hospitalisation principalement à cause de complications directement liées à leur fracture. Depuis la fracture index, 15,4 % des patients interrogés bénéficient de la prescription d’une ostéodensitométrie, 12,8 % bénéficient d’un traitement spécialisé de l’ostéoporose et 53,8 % sont supplémentés par de la vitamine D et/ou du calcium. Les patients suivis par un rhumatologue, ou ayant présenté 2 épisodes différents de fracture de fragilité, ou ayant pratiqué une ostéodensitométrie après la fracture index sont significativement mieux traités. Conclusion : Notre étude montre que la prise en charge diagnostique et thérapeutique de l’ostéoporose fracturaire est insuffisante au CHU de Rouen, en accord avec les chiffres nationaux. De nombreux progrès sont à apporter en améliorant entre autre la formation médicale et plus particulièrement celle des médecins généralistes, acteurs principaux de la prise en charge. Enfin, le développement de filières « ostéoporose » de façon permanente dans les différentes structures du système de soin représente l’avenir, ces réseaux ayant déjà fait preuve de leur très grande efficacité.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [129 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01303725
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Monday, April 18, 2016 - 3:50:14 PM
Last modification on : Monday, December 2, 2019 - 10:24:01 AM
Long-term archiving on: : Tuesday, July 19, 2016 - 2:23:24 PM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01303725, version 1

Citation

Laura Veyres. Évaluation de la prise en charge de l’ostéoporose fracturaire chez les patients de plus de 50 ans hospitalisés dans le service d’orthopédie au CHU de Rouen. Médecine humaine et pathologie. 2016. ⟨dumas-01303725⟩

Share

Metrics

Record views

228

Files downloads

1978