L’identification odontologique comparative au service de la médecine légale

Résumé : L’identification des cadavres à partir des données dentaires est une méthode scientifiquement fiable. Elle jour un rôle important dans de nombreuses situations telles que l’identification d’un corps visuellement non reconnaissable ou encore l’identification de plusieurs personnes victimes d’un désastre massif. Une identification est dite comparative quand une identité est pressentie. Les informations ante mortem de cette personne supposée sont comparées par le dentiste aux données post mortem recueillies lors de l’autopsie.
Seule une identité certaine permet une conclusion positive sur l’identité d’un cadavre. Une fois la personne identifiée, un certificat de décès est délivré et permettra les opérations funéraires ainsi que les procédures administratives.
Cette technique dépend donc de la disponibilité et de la qualité des données ante mortem. Il est donc de la responsabilité de chaque chirurgien-dentiste de maintenir à jour les fiches dentaires de chaque patient.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [52 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01307641
Contributeur : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Soumis le : mardi 21 juin 2016 - 17:33:06
Dernière modification le : jeudi 3 mai 2018 - 13:15:34
Document(s) archivé(s) le : jeudi 22 septembre 2016 - 11:14:15

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01307641, version 1

Citation

Émilie Dumaure. L’identification odontologique comparative au service de la médecine légale. Médecine humaine et pathologie. 2015. 〈dumas-01307641〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

79

Téléchargements de fichiers

621