Exploration du vécu d'un programme d'éducation thérapeutique et des représentations du diabète gestationnel : étude qualitative réalisée en 2015 auprès de huit femmes ayant participé au programme mis en oeuvre à la maison de santé pluridisciplinaire « Artemis » à Saint Denis de la Réunion

Résumé : Le diabète gestationnel est une complication fréquente de la grossesse dont la prévalence à la Réunion était d'environ 14% en 2013. Sur cette île, la politique de santé s'oriente vers le développement de l'éducation thérapeutique du patient dans le secteur des soins de premiers recours. Nous nous sommes demandés quel était le vécu des personnes ayant participé à un tel programme d'ETP orienté sur le diabète gestationnel. Nous avons donc réalisé une étude qualitative par entretiens semi-dirigés avec saturation des données et analyse thématique s'adressant aux femmes ayant participé au programme « Artemis » concernant le diabète gestationnel. Huit femmes sont été interrogées entre août et octobre 2015 à Saint Denis de la Réunion où ce programme est dispensé. Nous cherchions également à déterminer la place du médecin généraliste dans une telle prise en charge. Les principaux résultats montrent tout d'abord, que le diabète gestationnel est vécu par les femmes interrogées comme un événement décevant ou surprenant, fatiguant, contraignant et terriblement angoissant. Ensuite, le programme d’éducation thérapeutique est vécu comme un véritable accompagnement. En effet, les femmes se sont senties soutenues, aidées, encadrées et non jugées. Elles ont apprécié avoir une prise en charge adaptée à leur personne, à leur vécu et à leur environnement. Enfin, le médecin généraliste est représenté comme absent de la prise en charge de ces grossesses compliquées. Les représentations des participantes vis-à-vis du médecin généraliste sont que celui-ci les connaît, les écoute, les informe, les conseille, les suit, les oriente mais les rôles de prévention et de coordination ne sont pas cités. Nous proposons dans l'optique d'une amélioration du programme inscrite dans la démarche d'évaluation, d'apporter des compléments d'informations lors du diagnostic éducatif partagé, de quantifier les objectifs en vue d'une évaluation ultérieure et de personnaliser le courrier au médecin traitant. Pour finir, devant le risque de développer par la suite un diabète de type 2, le principal enjeu est de poursuivre la prise en charge de ces femmes obèses. Ceci pourrait être possible grâce à une meilleure collaboration entre professionnels de santé avec l'appui des dispositifs d'appui à la coordination (Réseau REPERE, plate forme d'appui à la coordination).
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [75 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01311513
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : mercredi 4 mai 2016 - 12:40:08
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:32:27
Document(s) archivé(s) le : vendredi 5 août 2016 - 10:38:14

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01311513, version 1

Collections

Citation

Élodie Bonte. Exploration du vécu d'un programme d'éducation thérapeutique et des représentations du diabète gestationnel : étude qualitative réalisée en 2015 auprès de huit femmes ayant participé au programme mis en oeuvre à la maison de santé pluridisciplinaire « Artemis » à Saint Denis de la Réunion. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01311513〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

273

Téléchargements de fichiers

301