La conservation des shophouses à Singapour : pratiques et enjeux

Résumé : Au début du XIXe siècle, les premiers migrants arrivant à Singapour furent logés dans de petites maisons, appelées shophouses ou compartiments chinois, conjuguant à la fois logement et commerces. Collées les unes aux autres et implantées sur des terrains longs et étroits, peu de ces maisons en bande ont survécu à la modernisation de la cité-État dans les années 1960, à l’explosion démographique que connut Singapour avant la seconde guerre mondiale. Depuis quelques décennies, la ville de Singapour cherche à protéger et restaurer ces shophouses. À travers l’étude de trois projets de conservation (le quartier de Clarke Quay, la Baba House et le 24a lorong shophouse series), le mémoire s’intéresse à la valeur de ce patrimoine pour la mémoire collective et tente de comprendre le rôle du patrimoine et ses enjeux dans le Singapour d’aujourd’hui. Dans un contexte de densité exceptionnelle et dans une logique de développement libéral globalisé, comment la cité-État peut-elle se permettre de conserver ce patrimoine ?
Type de document :
Mémoires
Architecture, aménagement de l'espace. 2015
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01315760
Contributeur : Nantes Ensa <>
Soumis le : vendredi 13 mai 2016 - 16:49:18
Dernière modification le : mardi 30 octobre 2018 - 16:19:30

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01315760, version 1

Collections

Citation

Pany Inthaxoum. La conservation des shophouses à Singapour : pratiques et enjeux. Architecture, aménagement de l'espace. 2015. 〈dumas-01315760〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

100

Téléchargements de fichiers

36