Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

La perception familiale du risque de la maladie veineuse thrombo-embolique : étude sur une cohorte de membres de familles au 1er degré de patients ayant eu une thrombose provoquée

Résumé : Introduction : La maladie veineuse thromboembolique est une pathologie complexe, multifactorielle. Pour les familles, cette complexité est d’autant plus difficile à appréhender depuis la remise en cause de l’intérêt des bilans de thrombophilie héréditaires au profit de marqueurs cliniques simples pour identifier les familles à risque. Il est nécessaire d’étudier comment ces familles perçoivent ce risque et vivent l’incertitude qui lui est liée avant l’élaboration de programmes éducatifs, l’enjeu de notre étude. Méthode : Une étude qualitative par entretien semi-dirigé a été menée sur un corpus de familles ayant développé un épisode provoqué. Le recrutement s’est fait par l’intermédiaire de l’hôpital ayant pris en charge les patients dans le cadre d’une étude de cohorte sur les déterminants du risque dans les familles. L’enquêteur s’attachait à la façon dont les familles avaient perçu l’évènement, ainsi qu’aux mesures de prévention mises en place. Une analyse thématique de 25 verbatims a été réalisée. Résultats : L’attention s’est portée sur les déterminants de conscience du risque et sur la gestion de la prévention dans ces familles. L’identification de l’évènement déclenchant compromettait la conscience du risque en général. Elle n’éliminait pas pour autant l’idée sous-jacente d’une déficience circulatoire, point de départ éventuel pour certains à l’élaboration autonome du concept de « thrombophilie » familiale, par la reconnaissance d’un terrain veineux défaillant partagé. Pour d’autres, lorsqu’il n’était pas dénié, le risque était relativisé au regard d’autres préoccupations, poly-pathologie le plus souvent dans cette population âgée. Il n’existait pas d’influence de la présentation clinique embolie versus phlébite sur la tendance à s’inquiéter. Celle des marqueurs biologiques pro-thrombotiques, sur la perception du risque était limitée. Les mesures de prévention, l’attention à l’hygiène de vie et le port de bas de contention, étaient évoquées sans qu’il ne soit possible de les rattacher spécifiquement à l’évènement. Conclusion : La conscience du risque était limitée en cohérence avec le risque moindre pour ces familles âgées réunies autour d’un épisode provoqué. Il serait intéressant de poursuivre l’étude dans une population plus jeune.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [15 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01322776
Contributor : Ubo Santé <>
Submitted on : Tuesday, September 6, 2016 - 1:59:19 PM
Last modification on : Sunday, February 10, 2019 - 11:32:02 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, December 7, 2016 - 12:22:08 PM

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01322776, version 1

Collections

Citation

Pierre-Yves Gourmelon. La perception familiale du risque de la maladie veineuse thrombo-embolique : étude sur une cohorte de membres de familles au 1er degré de patients ayant eu une thrombose provoquée. Sciences du Vivant [q-bio]. 2015. ⟨dumas-01322776⟩

Share

Metrics

Record views

127

Files downloads

1060