Aspects clinico-biologiques de l'infection à Chikungunya chez les patients de plus de 75 ans en Martinique : étude analytique sur 93 patients hospitalisés en service de médecine en période d'épidémie

Résumé : De nombreuses études se sont intéressées aux aspects clinico-biologiques du Chikungunya. Aucune étude n’a évalué spécifiquement les particularités de celui-ci chez la personne âgée. L’objectif principal est de déterminer les caractéristiques clinico-biologiques du Chikungunya chez les patients de plus de 75 ans hospitalisés. L’identification des personnes à risque de formes compliquées du chikungunya et la comparaison avec la population jeune constituent les objectifs secondaires. Il s’agit d’une étude descriptive transversale, auprès de 93 patients, basée sur les comptes rendus d’hospitalisations. Tous patients de plus de 75 ans hospitalisés dans les services de médecine polyvalente ou de l’unité court séjour gériatrique de janvier à octobre 2014 et avec comme diagnostic principal ou associé infection à virus Chikungunya ont été inclus dans l’étude. La population était âgée de 84 ans et 9 mois, à prédominance d’homme (55%), venant du Nord Atlantique (88%) sauf pour les plus de 90 ans qui étaient des femmes. Ils étaient fragiles pour 64% d’entre eux, dépendants (25%), poly médicamentés (58%) et dénutris (61%). Les principaux antécédents étaient l’HTA (68%), le diabète (32%) et la démence (29%). Les signes cliniques les plus fréquemment associés au Chikungunya étaient les manifestations rhumatologiques à un taux de 85%, la fièvre à 61%. Pour 17 patients, des œdèmes des membres inférieurs ont été observés, et pour 11 patients, des arthrites indolores. Les principales anomalies biologiques étaient des lymphopénies (57%), des thrombopénies (49%), des hyponatrémies (38%), et des cytolyses hépatiques (67%). Les complications les plus représentées étaient les surinfections bactériennes à 39%, la iatrogènie à 38%, les chutes à 31%. L’allongement du temps d’hospitalisation a été observé pour les patients dénutris ayant des cardiopathies, et la rhabdomyolyse aiguë et les complications. 3 décès étaient survenus. 8% des patients étaient orientés à la sortie d’hospitalisation en Soin de Suite et de Rééducation La présentation du Chikungunya chez le sujet âgé est fruste et à grand risque de complications. Le vieillissement physiologique et la vulnérabilité propres au sujet âgé expliquent les caractéristiques clinico-biologique du Chikungunya retrouvées.
Mots-clés : Chikungunya Gériatrie
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [15 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01327429
Contributeur : Fort de France Bhu <>
Soumis le : mercredi 14 septembre 2016 - 15:30:19
Dernière modification le : jeudi 21 décembre 2017 - 13:28:04
Document(s) archivé(s) le : jeudi 15 décembre 2016 - 12:22:28

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01327429, version 1

Collections

Citation

Diane Lelong. Aspects clinico-biologiques de l'infection à Chikungunya chez les patients de plus de 75 ans en Martinique : étude analytique sur 93 patients hospitalisés en service de médecine en période d'épidémie. Médecine humaine et pathologie. 2015. 〈dumas-01327429〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

39

Téléchargements de fichiers

19