Étude de l’évolution de l’empathie et des symptômes dépressifs chez les internes de médecine générale d’Aquitaine (promotion 2013) pendant les 18 premiers mois d’internat et corrélation entre les deux

Résumé : Contexte : L’empathie est une compétence relationnelle professionnelle indispensable à la pratique de la médecine générale. Des difficultés professionnelles peuvent faire apparaître des symptômes dépressifs chez les soignants et entrainer une modification de la relation médecin-malade. Nous avons cherché à étudier l’évolution de l’empathie et de la dépression ainsi que l’éventuelle relation entre les deux, au cours de l’internat de médecine générale. Méthode : Nous avons réalisé une étude prospective, quantitative et observationnelle chez les internes de médecine générale d’Aquitaine de la promotion 2013, au cours des 18 premiers mois de leur internat. Nous avons effectué un recueil des données avant le début de leur internat (T0) puis tous les 6 mois (T1, T2 et T3). Aux 4 temps de mesure, l’empathie a été évaluée à l’aide du Jefferson Scale of Physician’s Empathy (JSPE) et du Questionnaire of Cognitive and Affective Empathy (QCAE) ; la dépression a été évaluée avec l’échelle Hospital Anxiety and Depression (HAD). Nous avons étudié la population d’internes ayant répondu aux 4 temps de mesure puis celle des internes ayant répondu à T0 et T3. Résultats : 29 internes ont répondu aux 4 temps et 45 internes ont répondu au T0 et T3. Il n’y a pas été mis en évidence de différence significative entre les scores d’empathie au cours des 4 temps ni entre T0 et T3, tout genre confondu. Seule une diminution significative de l’empathie a été mise ne évidence chez les hommes ayant répondu à T0 et T3. Les scores de dépression ont augmenté de ânière significative au cours des 18 premiers d’internat. Aucune corrélation significative n’a été mise ne évidence entre l’empathie et la dépression aux 4 temps de l’étude. Conclusion : Dans notre population, il semble exister une augmentation de la dépression chez les internes au cours de leur internat, alors que l’empathie semble stable. Il ne semble pas y avoir de corrélation entre l’empathie et la dépression.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [23 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01336701
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : jeudi 23 juin 2016 - 16:02:06
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:30:24
Document(s) archivé(s) le : samedi 24 septembre 2016 - 12:11:23

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01336701, version 1

Collections

Citation

Claire Belaube. Étude de l’évolution de l’empathie et des symptômes dépressifs chez les internes de médecine générale d’Aquitaine (promotion 2013) pendant les 18 premiers mois d’internat et corrélation entre les deux. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01336701〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

217

Téléchargements de fichiers

588