Les prostaglandines en gynécologie-obstétrique : de l'interrruption de grossesse au déclenchement artificiel du tavail

Résumé : Les prostaglandines n'ont cessé d'éveiller l'intérêt des chercheurs et des cliniciens depuis leur découverte, en 1913. Acide liposoluble, synthétisé à partir de l'acide arachidonique issu des phospholipides membranaires, capable de contracter un muscle lisse, il fut nommé "prostaglandine". La chimie a laissé entrevoir les activités diverses de ces molécules, notamment dans le domaine de la reproduction. Les prostaglandines ont connu un essor considérable à la découverte d'analogues chimiques plus stables, et donc plus maniables. Ces molécules possèdent la propriété de provoquer la maturation du col et de déclencher des contractions utérines. Elles sont ainsi utilisées dans les interruptions de grossesse du premier et du deuxième trimestre, les hémorragies de la délivrance, l'évacuation des morts fœtales in utero et des avortements incomplets, le déclenchement artificiel du travail sur col non mûr ou insuffisamment mûr. Leur utilisation en clinique nécessite une maîtrise des effets indésirables, des contre-indications et précautions d'emploi, ainsi que des moyens de surveillance fœto-maternels rigoureux sous surveillance d'une équipe obstétricale qualifiée.
Type de document :
Mémoires
Sciences pharmaceutiques. 1997
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01344302
Contributeur : Jean-Hugues Morneau <>
Soumis le : lundi 11 juillet 2016 - 15:53:46
Dernière modification le : vendredi 28 septembre 2018 - 18:40:02
Document(s) archivé(s) le : mercredi 12 octobre 2016 - 14:37:11

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01344302, version 1

Citation

Martine Hoarau. Les prostaglandines en gynécologie-obstétrique : de l'interrruption de grossesse au déclenchement artificiel du tavail. Sciences pharmaceutiques. 1997. 〈dumas-01344302〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

147

Téléchargements de fichiers

5273