Les capacités non verbales en phase aiguë de l'AVC : facteur prédictif du devenir aphasique ?

Résumé : La prise en charge orthophonique de l'aphasie en phase aiguë de l'AVC est désormais reconnue comme une nécessité. Notre étude avait pour objectif de proposer une batterie de tests permettant d'évaluer les capacités auditives non-verbales des patients aphasiques en UNVA de façon à affiner les évaluations verbales actuellement proposées en aigu et à tester l'éventuelle valeur ajoutée de ce type de test dans l'établissement des facteurs prédictifs. Nous avons donc créé deux batteries auditives non-verbales (ANVRT A : traitement sonore ; ANVRT B : traitement et pragmatique). Neuf sujets ont été inclus (visites à un jour - J1, à huit jours - J8 et à trois mois- 3M) après un AVC ischémique ou hémorragique gauche. En aigu (J1 – J8) l'Aphasia Rapid Test (ART) d'Azuar et coll. (2013) (6) a également été complété (J1 et J8). L'évolution à trois mois a été établie à partir de la BDAE. Les batteries non-verbales semblent être significativement mieux réussies que la batterie verbale. Seul un bénéfice de l’ANVRT A en complément de l’ART semble apparaître pour l’évaluation à J8 concernant la valeur pronostique à trois mois.
Type de document :
Mémoires
Sciences cognitives. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [91 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01357634
Contributeur : Nadège Leray <>
Soumis le : mardi 30 août 2016 - 11:06:11
Dernière modification le : mercredi 19 septembre 2018 - 01:38:38

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01357634, version 1

Citation

Lucie Ferraro. Les capacités non verbales en phase aiguë de l'AVC : facteur prédictif du devenir aphasique ?. Sciences cognitives. 2016. 〈dumas-01357634〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

116

Téléchargements de fichiers

113