Être mère et médecin généraliste : la gestion de la maternité. Étude qualitative par entretiens semi-dirigés auprès de 18 femmes médecins généralistes installées dans la région Rhône-Alpes

Résumé : Contexte :
La médecine se féminise et concilier vie de famille et vie professionnelle est un vrai défi pour les femmes médecins installées.
Objectifs :
Identifier les difficultés mais aussi les points positifs de la gestion de la maternité chez les femmes médecins généralistes et formuler des conseils et des solutions pour vivre au mieux la maternité.
Méthode :
Enquête qualitative par entretiens individuels semi-dirigés auprès de 18 médecins généralistes installées dans la région Rhône Alpes.
Résultats :
Ce sont surtout les possibilités d’adaptations de l’activité qui conditionnent la qualité de vie pendant la grossesse et à la reprise du travail. Les médecins interrogées trouvent que le libéral se prête bien à poursuivre l’allaitement et que, contrairement au statut de remplaçante, l’installation assure un emploi du temps stable permettant de mieux s’organiser pour gérer le mode de garde. Le travail en groupe permettant de travailler à temps partiel fait l’unanimité. Il permet d’avoir un soutien mutuel et d’organiser son temps de travail afin d’assurer une offre de soins correspondant à la demande des patients tout en préservant son temps personnel. Les médecins de l’étude trouvent que leur activité est confortable pour gérer le surcroit de fatigue. La principale inquiétude reste le remplacement. Rarement disponibles pour toute la durée du congé, la succession de plusieurs remplaçants est inconfortable pour les patients et lourd à gérer pour les médecins. Enfin, les indemnités de maternité jugées insuffisantes et la lourdeur des charges de cabinet, obligent les médecins à utiliser leurs économies pour compenser la perte de revenus.
Discussion :
Certains points restent à améliorer comme la possibilité d’un remplaçant unique pour un meilleur confort des patients et une plus grande égalité au sein de la famille, sans quoi l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes ne pourra se faire.
Conclusion :
Les médecins interrogées conseillent « d'oser » un métier passionnant, à condition de s'organiser convenablement pour que ce ne soit pas au détriment de la vie privée.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01364080
Contributeur : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Soumis le : lundi 12 septembre 2016 - 13:18:28
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 16:34:43
Document(s) archivé(s) le : mardi 13 décembre 2016 - 13:18:54

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01364080, version 1

Citation

Aline Cohen. Être mère et médecin généraliste : la gestion de la maternité. Étude qualitative par entretiens semi-dirigés auprès de 18 femmes médecins généralistes installées dans la région Rhône-Alpes. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01364080〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

81

Téléchargements de fichiers

65