Quel avenir pour la mention « non substituable » ? Observation des pratiques de médecins généralistes des Alpes-Maritimes

Résumé : Introduction :
Le maintien d’un système de santé performant en France nécessite des mesures d’économie qui passent par la promotion des médicaments génériques. Leurs stagnations en termes de part de marché inquiètent l’Assurance Maladie qui s’interroge sur le rôle joué par les médecins au travers de la mention « non substituable ».
Objectifs :
Nous avons étudié la prévalence de la mention « non substituable » sur les ordonnances de médecins généralistes des Alpes-Maritimes puis analysé ses recours d’utilisation dans le but d’évaluer son intérêt mais aussi de rechercher des stratégies d’amélioration des pratiques.
Méthode :
Notre étude a observé les ordonnances de médecins généralistes libéraux durant 1 semaine, pendant laquelle nous avons recensé le nombre de NS et leurs motifs de recours.
Résultats :
Au total 4054 ordonnances de 45 médecins représentatifs des généralistes des Alpes-Maritimes ont été analysées. 95,6% des médecins déclaraient utiliser la mention NS dans leurs pratiques courantes mais seulement 4,79% (193) des ordonnances présentaient une mention NS. Soit 272 médicaments NS et autant de motifs de recours. On retrouvait au moins un motif rationnel pour 57,4% des mentions NS. La demande du patient présente sur 53,5% des prescriptions NS représentait le principal motif. Celle-ci était surtout la conséquence d’une inquiétude des patients car 58,9% d’entre eux, avaient des doutes sur l’efficacité et 41,1% sur la composition des génériques.
Conclusion :
La mention « non substituable » est une mention plébiscitée par l’ensemble des médecins généralistes. De plus son utilisation reste raisonnable et majoritairement rationnelle. On ne peut donc lui imputer la stagnation de part de marché des génériques. Une démarche pédagogique d’information et de promotion des génériques nous semble plus à même de faire évoluer les pratiques des médecins que des sanctions. Le modèle Québécois associant des codes justificatifs au NS est une piste intéressante à explorer.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [18 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01367161
Contributeur : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Soumis le : jeudi 15 septembre 2016 - 16:52:48
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 16:46:47
Document(s) archivé(s) le : vendredi 16 décembre 2016 - 15:30:05

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01367161, version 1

Citation

Alexandre Perrier. Quel avenir pour la mention « non substituable » ? Observation des pratiques de médecins généralistes des Alpes-Maritimes. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01367161〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

48

Téléchargements de fichiers

23