Évaluation du stage chez le praticien par les internes de médecine générale niçois

Résumé : Introduction :
Le stage chez le praticien de niveau 1 est le seul stage ambulatoire obligatoire durant l’internat de médecine générale. Il occupe une place importante dans la formation, d’autant que la majorité des internes se destine à exercer en cabinet de ville. Notre étude visait à décrire le déroulement de ce stage et le point de vue des internes de médecine générale niçois quant à celui-ci, puis à émettre des propositions afin de l’optimiser.
Méthode :
Cette étude rétrospective était réalisée à l’aide d’un questionnaire transmis aux internes par e-mail en décembre 2015. Tous les internes ayant effectué leur stage chez le praticien durant un des 3 semestres précédant le début de l’enquête (entre mai 2014 et octobre 2015) étaient inclus dans l’étude.
Résultats :
Sur les 124 internes inclus, 121 ont répondu au questionnaire. Les internes effectuaient en moyenne 7 demi-journées par semaine. 43% des internes ont pu assister à une pratique mixte parmi les milieux urbain, rural ou semi-rural. Parmi les points positifs du stage, nous pouvons citer la supervision continue par les MSU, satisfaisante pour 85,6% des internes. D’autre part, les internes accordaient de l’importance à l’apprentissage en autonomie, leur permettant une meilleure progression globale dans les différents domaines de compétences. En fin de stage, les internes étaient globalement très satisfaits, 91,7% se sentaient prêts à remplacer. Certains points restent à améliorer. 66,9% des internes n’ont pas eu de réunion de supervision en trinôme et 57% n’ont pas été aidés par leur MSU pour leurs travaux écrits. Par ailleurs, seulement environ un tiers des internes ont pu effectuer des gestes gynécologiques, des BCG ou des Tubertests. Les domaines de compétences où la progression était jugée la moins satisfaisante par les internes étaient la coordination des soins, la gestion du cabinet et les formalités administratives. La disponibilité des MSU pour l’accompagnement pédagogique et l’enseignement de ces compétences pourrait être améliorée par une réorganisation de leur temps de travail.
Conclusion :
Le stage chez le praticien est très apprécié des internes. Il leur permet d’acquérir des compétences fondamentales pour la pratique de la médecine générale. Cependant certains aspects pourraient être améliorés, notamment grâce à l’augmentation du nombre de stages en ambulatoire durant l’internat de médecine générale. Des réformes à ce sujet sont en cours.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [30 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01367267
Contributeur : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Soumis le : jeudi 15 septembre 2016 - 17:43:59
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 16:46:53
Document(s) archivé(s) le : vendredi 16 décembre 2016 - 16:02:14

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01367267, version 1

Citation

Eugénie Arno-Moreau. Évaluation du stage chez le praticien par les internes de médecine générale niçois. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01367267〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

75

Téléchargements de fichiers

155