Construire les prémices d'un regard géographique en moyenne et grande section de maternelle

Résumé : La construction du regard géographique en maternelle nécessite la prise en compte de deux aspects : les capacités psychomotrices des élèves de 4-5 ans et l’exigence du regard géographique. Afin de parvenir à décentrer les élèves de leur vision égocentrique du monde, il faut construire ce regard. Nous observerons leurs capacités motrices et apporterons des clés de lecture du paysage. Cette acquisition se fera d’abord par l’observation de l’environnement local, ce que préconisent les programmes de maternelle. Partant de leurs représentations du village, nous les amènerons à regarder pour mieux construire leur regard géographique. Le parcours d’éducation artistique et culturel sera un levier pour la progression des élèves. Les activités transdisciplinaires nourriront cet objectif principal. Ainsi, l’apport de vocabulaire topologique et son utilisation dans tous les domaines d’apprentissage : motricité, activités artistiques, mathématiques, …, permettront le tissage des connaissances autour de l’observation et la construction du paysage. La progression des élèves est notable, ils sont capables de réinvestir le vocabulaire sur de nouveaux paysages. Leur regard a donc évolué et l’observation de leur environnement s’est aiguisée et décentrée.
Type de document :
Mémoires
Education. 2016
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01367395
Contributeur : Uga - Bu Professorat Éducation <>
Soumis le : vendredi 16 septembre 2016 - 09:40:31
Dernière modification le : vendredi 23 novembre 2018 - 22:29:07
Document(s) archivé(s) le : samedi 17 décembre 2016 - 13:49:20

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01367395, version 1

Citation

Hélène Lambert. Construire les prémices d'un regard géographique en moyenne et grande section de maternelle. Education. 2016. 〈dumas-01367395〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

182

Téléchargements de fichiers

75