Pratiques de l'automédication par le paracétamol en population générale : étude quantitative sur les connaissances des patients à propos du paracétamol en automédication dans le département de la Seine-Maritime

Résumé : Le paracétamol est une molécule antalgique de prescription médicale facultative largement consommée en France. Son mésusage est responsable d'atteintes hépatiques pouvant nécessiter une transplantation ou causer un décès. Objectif : décrire les connaissances des usagers à propos du paracétamol et les conditions d'utilisation de celui-ci. Matériel et méthode : Il s'agit d'une étude quantitative descriptive auprès de patients de 30 pharmacies du département de la Seine-Maritime. Les participants étaient inclus par le personnel des pharmacies, sur la base du volontariat. Les questionnaires étaient remplis sur place, de façon autonome (par les participants). Le questionnaire portait sur leurs connaissances sur le paracétamol (posologies, indications, effets indésirables...) et les modalités d'utilisation dans le cadre de l'automédication. Résultats : 237 questionnaires ont été exploités. Les participants étaient âgés de 18 à 92 ans, en majorité des femmes (68 %). Un mésusage théorique était noté pour 25 % des participants. Un mésusage réel, sur la base des données déclaratives, était noté pour 2,7 % des participants. Trente-quatre personnes (14 %) avaient déjà consommé du paracétamol sans en avoir connaissance. Le risque de dommage hépatique en cas de mésusage du paracétamol était rapporté par 54 % des participants. Deux cent dix-huit personnes (92 %) déclaraient avoir déjà consommé du paracétamol sans qu'il soit prescrit. Le médecin traitant était la source d'information privilégiée en matière de médicaments. La pratique de l'automédication était corrélée positivement au niveau d'étude et négativement à l'âge. Il n'a pas été trouvé de lien entre les caractéristiques démographique et le risque de mésusage. Conclusion : Les connaissances des patients à propos du paracétamol apparaissent satisfaisantes. Les risques de mésusage avec le paracétamol intéressent une partie restreinte de la population. Le médecin traitant a une place privilégiée en matière d'information. Il doit apprécier la pratique de l'automédication dans sa patientèle pour prévenir les risques de mésusage.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [31 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01369155
Contributeur : Bibliothèque Universitaire Rouen <>
Soumis le : mardi 20 septembre 2016 - 15:29:53
Dernière modification le : mardi 5 juin 2018 - 10:14:34

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01369155, version 1

Citation

Florian Michel. Pratiques de l'automédication par le paracétamol en population générale : étude quantitative sur les connaissances des patients à propos du paracétamol en automédication dans le département de la Seine-Maritime. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01369155〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

186

Téléchargements de fichiers

99