Évaluation du pronostic des nouveau-nés traités par hypothermie thérapeutique

Résumé : L’encéphalopathie hypoxo-ischémique, consécutive à une asphyxie périnatale, présente deux conséquences redoutables qui sont le décès néonatal et l’infirmité motrice d’origine cérébrale. Avant les années 2000, le traitement classique des nouveau-nés avec encéphalopathie hypoxo-ischémique restait décevant et reposait essentiellement sur le maintien d’une homéostasie au niveau liquidien, électrolytique et respiratoire ainsi que le traitement des convulsions. Aujourd’hui, l’hypothermie thérapeutique est le seul traitement neuroprotecteur efficace pour traiter l’encéphalopathie hypoxo-ischémique. Elle est désormais considérée comme la norme de soins pour les nouveau-nés présentant une encéphalopathie hypoxo-ischémique modérée à grave. Néanmoins, un pourcentage non négligeable d’enfants ne répond pas favorablement à cette thérapeutique. Pour répondre à la question de recherche, qui est d’identifier les variables d’évolution des nouveau-nés mis sous hypothermie thérapeutique pouvant être déterminantes dans les pronostics défavorables à court terme, cette étude descriptive comparative a porté sur 49 nouveau-nés traités par hypothermie thérapeutique de janvier 2012 à décembre 2015 sur le site de l’hôpital Nord de l’AP-HM. Le recueil de données s’est fait de façon rétrospective sur une grille de recueil à partir des comptes rendus d’hospitalisation. Nous retrouvons comme résultats que les anomalies de l’examen neurologique clinique avec un état comateux et une motricité spontanée anormale sont des variables de mauvais pronostic. Cependant cet examen étant subjectif et difficile à évaluer, il est nécessaire d’apporter des arguments paracliniques pour orienter le pronostic et la prise en charge de ces nouveau-nés. Nous confirmons également l’intérêt pronostique de l’électrophysiologie, de l’imagerie par résonance magnétique ainsi que de la spectroscopie par résonance magnétique, qui est une technique d’imagerie récente permettant une étude du métabolisme cérébral. En effet, le tracé pathologique notamment paroxystique de l’EEG, la présence d’anomalies hypoxo-ischémiques et d’œdème cytotoxique à l’IRM et la présence d’un pic de lactates en SRM sont trois variables d’évolution déterminantes dans les pronostics défavorables à court terme.
Type de document :
Mémoires
Pédiatrie. 2016
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01370876
Contributeur : École Universitaire de Maïeutique Marseille Méditerranée (eu3m) <>
Soumis le : mardi 3 janvier 2017 - 11:22:22
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:32:07
Document(s) archivé(s) le : mardi 4 avril 2017 - 12:04:52

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01370876, version 1

Citation

Audrey Begou. Évaluation du pronostic des nouveau-nés traités par hypothermie thérapeutique. Pédiatrie. 2016. 〈dumas-01370876〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

87

Téléchargements de fichiers

188