Opinion des généralistes de Corse du Sud sur les facteurs impliqués dans la prise en charge du sujet âgé atteint de cancer en soins primaires

Résumé : Introduction :
En France, 60% des cancers surviennent chez les personnes âgées de plus de 65 ans et représentent la première cause de mortalité : c’est un problème de santé publique. Dans cette population hétérogène, le dépistage des fragilités gériatriques permet d’évaluer le rapport bénéfice-risque de la prise en charge. Le développement des innovations en cancérologie entraîne une augmentation des traitements ambulatoires, majorant encore l’importance du rôle du généraliste.
Objectif :
Le but de l’étude était d’identifier les facteurs freinateurs et facilitant dans la prise en charge du cancer du sujet âgé. L’objectif secondaire était de proposer des moyens d’amélioration de cette prise en charge en soins primaires.
Méthode :
Nous avons mené une étude qualitative, par entretiens semi-dirigés auprès de seize médecins généralistes de Corse du Sud entre juin et aout 2015.
Résultats :
Notre étude a permis de percevoir la volonté d’implication des médecins généralistes dans le cancer du sujet âgé. Cette prise en charge est centrée sur le patient. À l’âge civil est préférée une évaluation de l’âge physiologique, qui est cependant subjective. Le dépistage reste une priorité malgré les recommandations d’arrêt des dépistages organisés dans cette population. La solitude, la fatalité, la dépendance à une tierce personne, les rapports étroits avec les généralistes sont des spécificités liées à l’âge énoncées par les généralistes, qui pensent que la personne âgée privilégie dans sa demande la qualité de vie. L’engagement et l’anticipation des généralistes ainsi que l’entourage familial sont des éléments favorisant cette prise en charge. Le frein principal évoqué par les médecins traitants est la communication avec une difficulté de transmission d’information entre spécialistes et généralistes. Ils voient leur absence en réunion de concertation pluridisciplinaire comme un écueil supplémentaire dans la prise en charge, et proposent différents moyens d’amélioration.
Conclusion:
Par sa proximité, le médecin généraliste a une vision globale du patient. Ce travail a montré une demande de renforcement de son rôle par des formations en onco-gériatrie et une amélioration de la diffusion d’information entre médecin traitant et spécialiste.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [44 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01377595
Contributeur : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Soumis le : vendredi 7 octobre 2016 - 11:26:56
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 16:32:58
Document(s) archivé(s) le : vendredi 3 février 2017 - 19:13:15

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01377595, version 1

Citation

Nassima Akerma Rusterucci. Opinion des généralistes de Corse du Sud sur les facteurs impliqués dans la prise en charge du sujet âgé atteint de cancer en soins primaires. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01377595〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

71

Téléchargements de fichiers

88