Évaluer l'acceptabilité d'une échelle d'auto-évaluation de l'alliance thérapeutique entre médecins et patients, la WAI, auprès des étudiants du Diplôme de Formation Approfondie en Sciences Médicales de Brest

Résumé : Introduction : La pratique médicale a évolué vers un modèle autonomiste, impliquant la décision partagée. L’alliance thérapeutique (AT) est devenue un prérequis essentiel. L’AT est un acte de collaboration mutuelle avec engagement réciproque entre médecin et patient pour obtenir une observance thérapeutique. La clé réside dans la communication. L’objectif était l’évaluation de l’acceptabilité de l’échelle d’auto-évaluation de L’AT, la Working Alliance Inventory (WAI), dans la formation initiale des étudiants en médecine brestois. Matériel et méthodes : La méthode sélectionnée était celle de la ronde Delphi modifiée. Un questionnaire évaluant l’échelle WAI a été établit et validé en groupe de thèse. Les réponses se pondéraient selon une échelle de Likert en cinq points. La population ciblée était interrogée à la sortie des examens, via les mailing-list et un réseau social. Le critère de jugement principal était l'acceptabilité de l’échelle comme outil pédagogique dans leur formation initiale et en utilisation quotidienne avec leurs patients. Le seuil d'acceptabilité par proposition était de 70% de la population interrogée en accord. Résultats : La population a été interrogée de Janvier à Avril 2016. 169 questionnaires ont été recensés. 60 en DFASM1, 58 en DFASM2 et 51 en DFASM3. Soit respectivement, 32,26%, 30,21% et 30% de chaque population. 50,3% des étudiants étaient favorables à l’utilisation de l’échelle WAI comme outil d’auto-évaluation dans leur formation initiale et 49,7% étaient favorables à son utilisation pour leurs patients. Le seuil d’acceptabilité n’était pas atteint. Discussion : Il pourrait exister un biais d’information et de sélection. La généralisation de l’échantillon au territoire français ne pouvait être établie. Il existait une prise de conscience des professionnels de santé sur le retentissement de leurs capacités relationnelles. Ils avaient une demande croissante d'améliorer l’enseignement et l’évaluation des techniques de communication. Les étudiants montraient une attitude assez positive, mais cela ne semblait pas être une priorité dans leur formation. Les patients ressentant que leur médecin communiquait bien, avec une prise en charge globale, avaient tendance à être plus adhérents. L’expérience seule était un entraînement insuffisant. Conclusion : D’autres études pourraient évaluer d’autres outils.
Type de document :
Mémoires
Sciences du Vivant [q-bio]. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [35 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01389319
Contributeur : Ubo Santé <>
Soumis le : vendredi 28 octobre 2016 - 11:50:45
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:33:53

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01389319, version 1

Collections

Citation

Charlotte Gaouyer. Évaluer l'acceptabilité d'une échelle d'auto-évaluation de l'alliance thérapeutique entre médecins et patients, la WAI, auprès des étudiants du Diplôme de Formation Approfondie en Sciences Médicales de Brest. Sciences du Vivant [q-bio]. 2016. 〈dumas-01389319〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

53

Téléchargements de fichiers

198