Heritage management on the ground heritage conservation versus local community in Lalibela (Ethiopia)

Résumé : À travers l’étude de cas de Lalibela (Éthiopie) et dans une perspective historique, ce mémoire ambitionne de questionner la gestion du patrimoine culturel et les problèmes induits par divers jeux d’acteurs et de pouvoir. Dans le premier chapitre, je reviens sur les étapes de l’internationalisation des églises de Lalibela. Aucun des premiers visiteurs de Lalibela n’ambitionnait de produire une étude scientifique mais ils ont en revanche tous contribué à faire connaître Lalibela. Je montre aussi que Lalibela occupe une place très particulière en Éthiopie, à la fois en tant que haut-lieu de pèlerinage pour tous les Chrétiens mais aussi pour de nombreux rois et gouverneurs. Dans le deuxième chapitre, je me concentre principalement sur les monuments. Avant l’arrivée des techniques de conservation dites modernes, les populations locales restauraient les églises grâce aux compétences de leurs maçons et artisans. Ces pratiques sont aujourd’hui idéalisées dans les mémoires des anciens. La fragilité structurelle des églises combinée à leur internationalisation précoce a attiré de nombreux acteurs nationaux et internationaux du patrimoine. Généralement tenus à l’écart des récents programmes de conservation, la communauté locale critique systématiquement ces interventions sur les monuments. Le problème semble se nouer autour d’un manque d’acteurs intermédiaires entre les acteurs institutionnels du patrimoine et la communauté locale. Dans le dernier chapitre, je questionne la gestion contemporaine du site. Lalibela est devenue un outil politique et économique pour le pays, tout particulièrement à travers le tourisme. Valorisation patrimoniale et habitants sont désormais incompatibles, comme le montre l’Ethiopian Sustainable Tourism Development Project. Les habitants sont fragilisés par de tels programmes qui établissent la nécessité d’éloigner les populations des églises. Les programmes de conservation et de valorisation n’apportent pas seulement un certain mépris envers les populations locales, mais ils répandent aussi l’idée que l’existence même de ces populations est une menace pour leur propre patrimoine, les églises dans le cas de Lalibela.
Type de document :
Mémoires
History. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [116 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01390038
Contributeur : Paris 1 Coordination Des Bibliothèques de L’ufr D’histoire <>
Soumis le : lundi 31 octobre 2016 - 13:54:04
Dernière modification le : vendredi 29 septembre 2017 - 11:49:28

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01390038, version 1

Citation

Kidanemariam Ayalew. Heritage management on the ground heritage conservation versus local community in Lalibela (Ethiopia). History. 2016. 〈dumas-01390038〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

105

Téléchargements de fichiers

777