Importance de la supplémentation vitaminique D dans la maladie rénale chronique : exemple de l'étude SUVIDEN

Résumé : Contexte : La MRC touche environ 10% des adultes en France. Elle est associée à une diminution progressive de l'activité de la 1-alpha hydroxylase rénale, par une perte de masse néphrotique et l'effet des toxines urémiques comme le FGF23. De par ses propriétés pléiotropes, dont la protection osseuse, cardiovasculaire et rénale, la prescription de vitamine D est recommandée dans la MRC. Objectifs : Notre étude à pour objectif d'évaluer, dans un service de néphrologie, la qualité des prescriptions de vitamine D et l'impact de la supplémentation en cholécalciférol sur les paramètres sériques suivant : bilan phosphocalcique, PTH, 25(OH)D, 1,25(OH)2D. Nous avons aussi cherché à savoir si l'analyse pharmaceutique des prescriptions avait un impact positif sur l'application des recommandations. Matériel et méthodes : Une étude prospective, monocentrique, non interventionnelle de 6 mois a été réalisée, après accord du CPP régional, chez les patients hospitalisés en néphrologie. Un bilan biologique initial a été réalisé, suivi d'une supplémentation par ampoules de cholécalciférol selon le protocole de Souberbielle. Un mois après celle-ci, un second bilan biologique est programmé en ville. Le nombre d'ampoules délivré à l'hôpital et à la ville a été systématiquement suivi, et comparé aux besoins théoriques dépendants de la 25 (OH) D initiale. Résultats : L'étude a inclus 98 patients, représentant tous les stades de la MRC, avec un âge moyen de 67 ans et un sexe ratio, de 1. La 25(OH)D sérique moyenne +/- écart type était de 19,8 ng/mL +/- 15,76. Sur les 98 patients, 15 ont pu être étudiés en per-protocole. La supplémentation élève significativement la 25(OH)D à 36,2 ng/mL +/- 10,2 (p<0,05). Une augmentation significative de la calcémie a été observée alors que la PTH et la phosphatémie restaient stables. La 1,25(OH)2D n'a été dosée en ville que chez 1 patient augmentant de 5 à 83 pg/mL. Une corrélation significative est observée, en analyse univariée, entre le respect du nombre d'ampoules prises et plusieurs paramètres dont une phosphatémie basse (p<0,001), une calcémie haute (p<0,05), l'absence d'un relai en ville (p<0,01), l'absence de prise d'anxiolytique (p<0,05) et de chélateurs du phosphate (p<0,05). En multivariée, trois facteurs restent indépendamment corrélés au respect du protocole : la phosphatémie (p<0,01), le besoin d'un relai en ville (p<0,05) et la prise d'anxiolytique (p<0,05). Discussion/Conclusion : Malgré les recommandations, plus de 80% des patients hospitalisés ont des concentrations en 25(OH)D insuffisantes. Notre étude retrouve la capacité du cholécalciférol à augmenter la 25 (OH)D ainsi que la 1,25(OH)2D dans la MRC. Nos résultats sur la calcémie et la PTH sont discordants avec d'autres études sur le sujet. Notre étude a mis en avant le fait que près d'un tiers des patients en insuffisance rénale chronique du service de néphrologie ne recevaient pas un nombre correct d'ampoules de vitamine D par rapport à leur déficit. Parmi les facteurs de cause, un mauvais relais hôpital/ville a été mis en avant ce qui renforce l'importance de la conciliation pharmaceutique de sortie ainsi que l'analyse pharmaceutique d'optimisation de la prescription initiale.
Type de document :
Mémoires
Sciences pharmaceutiques. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [135 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01392266
Contributeur : Hélène Weens <>
Soumis le : vendredi 4 novembre 2016 - 11:15:34
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:41:09
Document(s) archivé(s) le : dimanche 5 février 2017 - 13:40:43

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01392266, version 1

Collections

Citation

Romain Cauchefer. Importance de la supplémentation vitaminique D dans la maladie rénale chronique : exemple de l'étude SUVIDEN. Sciences pharmaceutiques. 2016. 〈dumas-01392266〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

42

Téléchargements de fichiers

71