Les nouveaux soutiers de l’éducation nationale : l’impossible identité de métier des assistants d’éducation dans le second degré

Résumé : Nous prouvons que depuis 2003, dans l’Aube, des assistant-e-s d’éducation dotés d’une expérience professionnelle, d’une histoire personnelle parfois complexe et en général plus âgés exercent dans les établissements scolaires du second degré. Cette nouveauté sociographique interroge un statut jusqu’ici fortement marqué par la figure historique de l’« étudiant-surveillant » dont nous traçons les contours. Nous avons voulu savoir quelles formes d’identités sociales et professionnelles ces nouveaux profils construisaient en prenant soin d’interroger principalement ces acteurs et en tâchant de discerner les actes d’attribution identitaires posés par l’institution. Il résulte de cette étude une construction majoritaire chez ces agents d’une identité de métier fortement marquée par un rôle de médiateur au contact de l’élève et en complet décalage avec l’identité institutionnelle. En sortant ces professionnels d’une forme d’invisibilité sociale, nous envisageons plusieurs implications : de nouvelles pistes d’exploration, un renforcement du cadre théorique et des perspectives formatives.
Type de document :
Mémoires
Education. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [33 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01394340
Contributeur : Urca - Bibliothèque Universitaire <>
Soumis le : mercredi 16 novembre 2016 - 09:25:38
Dernière modification le : dimanche 29 avril 2018 - 15:53:35
Document(s) archivé(s) le : mardi 14 mars 2017 - 23:59:48

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01394340, version 1

Collections

Citation

Sydor Dimitri. Les nouveaux soutiers de l’éducation nationale : l’impossible identité de métier des assistants d’éducation dans le second degré. Education. 2016. 〈dumas-01394340〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

528

Téléchargements de fichiers

431