La marque d’origine : la notion de terroir appliquée aux produits d’origine américains, le cas des oignons de Vidalia

Résumé : Les indications géographiques différencient les produits qui ont une typicité grâce à leur lieu de production. En Europe, un système de labellisation est fondé sur la notion française de terroir, à savoir l’idée que les facteurs naturels et humains ainsi qu’un savoir-faire traditionnel, contribuent à la qualité d’un produit. Ce système est associé à des avantages économiques, sociaux et environnementaux pour la communauté locale. Aux États-Unis, les noms d’origine sont enregistrés comme marque sans aucune qualification spéciale. Sous les deux systèmes, les producteurs partagent un nom, mais en Europe, la notion de terroir limite les développements techniques aux méthodes traditionnelles. À travers cette étude de l’oignon de Vidalia, un produit d’origine américain, on voit un travail collectif de protection la qualité qui amène des avantages pour la communauté locale. Cependant, des obstacles tels que les développements non-qualitatifs et la monopolisation de la production limitent les avantages de cette marque géographique.
Type de document :
Mémoires
Géographie. 2013
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01395674
Contributeur : Laboratoire Enec Umr 8185 <>
Soumis le : vendredi 11 novembre 2016 - 12:09:48
Dernière modification le : vendredi 9 mars 2018 - 00:38:55
Document(s) archivé(s) le : jeudi 16 mars 2017 - 11:28:31

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01395674, version 1

Collections

Citation

Jill Bargiel. La marque d’origine : la notion de terroir appliquée aux produits d’origine américains, le cas des oignons de Vidalia. Géographie. 2013. 〈dumas-01395674〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

205

Téléchargements de fichiers

448