Le formaldéhyde, polluant environnemental possible de l'atmosphère des bureaux de travail : évaluation des connaissances et des pratiques professionnelles des médecins du travail français sur cet irritant et cancérogène ubiquitaire de notre air intérieur

Résumé : Introduction:
Le formaldéhyde, polluant ubiquitaire de notre air intérieur, provoque à faible concentration des symptômes à type d’irritation qui sont des effets précurseurs de tumeurs. Cancérogène avéré pour le nasopharynx, il est peu documenté pour les bureaux de travail. Une réparation est possible mais ces affections sont sous déclarées. Notre objectif principal était d’analyser la prise en compte de cette pollution par les médecins du travail dans leur évaluation des risques des bureaux.
Méthodes:
Nous avons créé et envoyé par courriel aux médecins du travail français volontaires de 270 services interentreprises, un questionnaire anonyme d’évaluation des connaissances et des pratiques professionnelles entre le 1er Septembre 2015 et le 30 Novembre 2015. Une population de référence de 20 médecins du travail était souhaitée. Elle a été constituée selon la même démarche, sur un échantillon aléatoire de 30 médecins figurant sur la liste exhaustive des médecins du travail exerçant en France. Nous avons isolé dans notre questionnaire quatre questions relatives à des domaines de connaissances importants pour l'évaluation des risques des bureaux, calculé un score global, et recherché un ou plusieurs facteurs indépendamment liés au niveau de connaissances.
Résultats:
Cent soixante et un médecins ont été inclus. Nos populations sont comparables. La moyenne générale est de 8,5/13. Parmi les médecins jamais confrontés au formaldéhyde dans les bureaux, 68,5% ne tiennent pas compte de la pollution et aucuns ne vérifient la ventilation. Les médecins intégrant la problématique vérifient d’avantage les débits de ventilation (60,3% contre 39,7% avec p<0,0001). Seuls 34,2% ont répondu correctement à la question sur le risque tumoral induit par les effets irritants, question d’intérêt majeur pour la surveillance médicale et la réparation en maladie professionnelle. Nous n’avons pas retrouvé de facteurs de confusion, ni de facteurs indépendamment liés au niveau de connaissances global.
Discussion:
Ce travail a identifié les lacunes pouvant faire l'objet d'une formation ciblée. Nous proposons aux médecins du travail une démarche structurée de prévention du risque associé au formaldéhyde.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [67 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01400031
Contributeur : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Soumis le : lundi 21 novembre 2016 - 12:54:52
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 16:45:59
Document(s) archivé(s) le : lundi 20 mars 2017 - 20:56:16

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01400031, version 1

Citation

Julie Lemaire. Le formaldéhyde, polluant environnemental possible de l'atmosphère des bureaux de travail : évaluation des connaissances et des pratiques professionnelles des médecins du travail français sur cet irritant et cancérogène ubiquitaire de notre air intérieur. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01400031〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

43

Téléchargements de fichiers

55