La bi-transplantation rénale, une technique compétitive de la monotransplantation rénale à partir de greffons issus de donneurs à critères élargis pour des receveurs de plus de 65 ans: une cohorte monocentrique de 39 patients

Résumé : Introduction :
La Bi-Transplantation Rénale (BTR) fait partie des stratégies destinées à pallier la pénurie d’organes chez les receveurs âgés. Cependant, l’efficacité et la sécurité de cette technique sont encore controversées. Cette étude rétrospective monocentrique avait pour objectif de comparer les résultats des BTR et des Mono-Transplantations Rénales (MTR) réalisées à partir de greffons issus de Donneurs à Critères Elargis (DCE), avec une attention particulière portée aux complications chirurgicales.
Matériel et Méthode:
L’ensemble des Transplantations Rénales (TR) réalisées entre février 2006 et juin 2014 au Centre Hospitalier Universitaire de Nice a été analysé. Les indications de BTR étaient basées sur les critères du programme BIGRE, mené par l’Agence de la Biomédecine. Les résultats de la BTR ont été comparés à ceux de la MTR réalisée à partir de greffons DCE chez des patients ≥ 65 ans. Les caractéristiques démographiques, les durées d’attente avant TR, les données per et péri-opératoires, les taux de reprises chirurgicales et les résultats fonctionnels ont été recueillis. Le critère de jugement principal était le taux de reprises chirurgicales précoces (≤ 1 mois). Les tests t de Student, Mann-Whitney et du χ2 ont été utilisés en fixant un risque alpha à 5 % pour analyser les variables quantitatives et qualitatives.
Résultats:
Trente neuf BTR et 155 MTR ont été inclues, avec un suivi médian de 36 et 26,5 mois respectivement. Le délai d’attente médian avant BTR était plus court (2,79 vs 5,95; p=0,01). Le taux de reprises chirurgicales précoces n’était pas significativement plus élevé après BTR (23,1% vs 15,5% (p=ns)) mais plus de thromboses veineuses du greffon et de culots globulaires transfusés en peropératoire (12,8% vs 3,2% (p= 0,02) and 0,77 ± 0,99 vs 0,40 ± 0,88 (p= 0,01)) ont été rapportés. Au total, 19 patients (48,7%) ont nécessité une reprise chirurgicale dans le groupe BTR contre 52 (33,6%) dans le groupe MTR (p=0,08), dont 6 (15,4%) transplantectomies d’un seul greffon dans le groupe BTR, contre 12 (7,7% dans le groupe MTR (p=0,14). Le Débit de Filtration Glomérulaire (DFG) à 24 mois de la TR était significativement meilleur après BTR (45,0 ± 16,3 vs 39,8 ± 13,8 mL/min/1,73m2 ; p=0,04) avec des survies de greffons comparables dans les deux groupes jusqu’à 48 mois.
Conclusion:
Dans notre cohorte, le BTR apporte des résultats fonctionnels comparables à la MTR chez des patients ≥ 65 ans, et permet des délais d’attente sur liste plus courts sans augmenter le risque de reprises chirurgicales, excepté pour les thromboses veineuses du greffon, plus fréquentes après BTR. Les survies des greffons étaient similaires et les DFG plus élevés en BTR. Ainsi, la BTR semble rester une stratégie adaptée pour la lutte contre la pénurie d’organe grandissante chez les patients âgés, même si nos résultats doivent être confirmés par une étude prospective de plus grande envergure.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [160 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01400042
Contributeur : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Soumis le : lundi 21 novembre 2016 - 13:20:02
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 16:46:00
Document(s) archivé(s) le : mardi 21 mars 2017 - 00:21:10

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01400042, version 1

Citation

Lionel Mendel. La bi-transplantation rénale, une technique compétitive de la monotransplantation rénale à partir de greffons issus de donneurs à critères élargis pour des receveurs de plus de 65 ans: une cohorte monocentrique de 39 patients. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01400042〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

63

Téléchargements de fichiers

34