Conséquences éventuelles d’un mauvais état bucco-dentaire au niveau cérébral : à propos de 5 cas

Résumé : Les complications cérébrales résultant d’un mauvais état bucco dentaire sont souvent méconnues, probablement parce qu’elles sont rares. Pourtant, n’importe quel foyer infectieux endo buccal peut avoir des répercussions systémiques que ce soit au niveau cardiaque, pleural ou cérébral. C’est le concept d’infection focale.
La santé bucco-dentaire est essentielle pour l’état général et la qualité de vie. Elle résulte d’un équilibre de la flore saprophyte orale. Lors d’une pathologie cérébrale, il arrive qu’après un bilan microbiologique on retrouve des bactéries issues de cette flore bactérienne, ce qui signe l’étiologie, donc la porte d’entrée.
L’apport de nouvelles approches telles que la spectroscopie à résonance magnétique permet de rapidement poser le diagnostic d’une pathologie cérébrale.
Même si au cours des dernières années le taux de mortalité a baissé de plus de la moitié, et les séquelles ont quasi disparues, il est nécessaire de rappeler l’importance du rôle du chirurgien dentiste lors d’un examen clinique afin de prévenir et éliminer tout foyer infectieux pouvant être à l’origine d’une infection à distance.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01400291
Contributeur : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Soumis le : lundi 21 novembre 2016 - 17:00:20
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 16:46:43
Document(s) archivé(s) le : mardi 21 mars 2017 - 05:10:26

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01400291, version 1

Citation

Maxime Hatchuel. Conséquences éventuelles d’un mauvais état bucco-dentaire au niveau cérébral : à propos de 5 cas . Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01400291〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

35

Téléchargements de fichiers

194