Effet de la mutation KRAS LCS6 variant sur la Sensibilité au Cetuximab en première ligne de chimiothérapie palliative dans les carcinomes épidermoïdes des VADS

Résumé : Une variation du gène KRAS (3’UTR KRAS Variant, LCS6) au niveau d’un site de fixation de micro-ARN Let-7 induirait une dépendance oncogénique vis-à-vis de l’EGFR par perte de la régulation négative de KRAS, impliquant une plus grande sensibilité aux anti-EGFR comme le Cetuximab (Cx). L’objectif principal est d’évaluer l’association entre la variation KRAS LCS6 et la réponse au Cetuximab dans les carcinomes épidermoïdes des VADS métastatiques. Méthodes : Les patients traités par au moins deux cures chimiothérapie en 1ère ligne palliative par Platine – 5FU +/- Cx de 2005 à 2014 étaient inclus. Le génotype KRAS LCS6 variant (rs61764370) était déterminé par pyroséquençage après extraction des ADN sur prélèvements paraffinés. Les survies globales (SG) et sans progression (SSP) était calculées par méthode de Kaplan Meier et comparés par test du log-rank. Résultats : 134 patients ont été inclus dont 56% traité par Cx. Le génotype KRAS a pu être déterminé chez 110 patients. La prévalence de KRAS LCS6 était de 25%. Il n’existait pas de différence de survie entre les groupes KRAS variant et KRAS Sauvage en SG (HR 0,9 IC95 [0,6 – 1,4] ; p=0,6) et en SSP (HR 0,9 IC95 [0,6 – 1,4] ; p=0,7). Chez les patients traités par Cx la présence de la variation n’était pas associée à la réponse au traitement (HR = 0.9 [0,5 – 1,5] ; p=0,5). Sur l’ensemble de population (n=134) la médiane de SSP était de 6,1 mois [1,5 – 32,2] dans le groupe Cx + et de 4,4 mois [1,6 – 26,5] dans le groupe Cx - (HR 0.68 IC95 [0,5 - 0,97], p=0,02). La médiane de SG était de 11,1 mois [1,6 – 38,6] dans le groupe Cx+ et de 9,07 mois [2,3 – 44,1] dans le groupe Cx- (HR 0,79 IC95 [0,6 – 1,1] ; p=0,2). Conclusion : La présence de la variation KRAS LCS6 ne semble pas prédictive de réponse au Cetuximab dans les carcinomes épidermoïdes de VADS métastatique. Ce polymorphisme n’apparaît pas comme facteur pronostic dans cette population. Par ailleurs, nous avons pu confirmer l’efficacité du protocole EXTREME dans une population non sélectionnée.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [134 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01400733
Contributeur : Bibliothèque Universitaire Rouen <>
Soumis le : mardi 22 novembre 2016 - 14:00:49
Dernière modification le : jeudi 7 décembre 2017 - 12:34:13
Document(s) archivé(s) le : lundi 20 mars 2017 - 20:52:06

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01400733, version 1

Citation

Vianney Bastit. Effet de la mutation KRAS LCS6 variant sur la Sensibilité au Cetuximab en première ligne de chimiothérapie palliative dans les carcinomes épidermoïdes des VADS. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01400733〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

33

Téléchargements de fichiers

79