Prévalence, caractéristiques cliniques et répercussions de la dysfonction diastolique en réanimation médicale

Résumé : Introduction :
La dysfonction diastolique est responsable d’environ 50 % des cas d’insuffisance cardiaque. Sa prévalence et ses conséquences sont pourtant très peu étudiées dans le domaine de la réanimation. L’objectif de notre étude a été de déterminer la prévalence de la dysfonction diastolique en réanimation, ses caractéristiques cliniques et ses répercussions en termes de morbi-mortalité.
Méthodologie :
Il s’agit d’une étude prospective observationnelle monocentrique menée dans un service de réanimation médicale. Pour chaque patient consécutivement admis entre août 2014 et décembre 2014, une échocardiographie transthoracique a été réalisée durant les premières 24 heures suivant l’admission. Le diagnostic de dysfonction diastolique a été établi selon 2 définitions : une définition complète basée sur les critères de l’American Society of Echocardiography, et une définition simplifiée.
Résultats :
La prévalence de la dysfonction diastolique a été évaluée à 61.4% selon la définition complète et 56.0% selon la définition simplifiée. Elle concernait plus des patients âgés (66.5 vs 55 ans, p < 0.0001), de sexe masculin (67.6% vs 48.4%, p < 0.0001) et hypertendus (55.9% vs 28.1%, p < 0.0001) qu’en l’absence de dysfonction diastolique. Elle était associée à une plus grande fréquence d’œdème aigu pulmonaire cardiogénique, d’utilisation de diurétiques, et d’accès de fibrillation auriculaire, qu’il s’agisse de la définition complète (25.5% vs 0 %, p < 0.0001 ; 52.9% vs 34.4%, p < 0.0001 ; et 27.5% vs 14.1%, p = 0.044 respectivement) ou de la définition simplifiée (28% vs 0%, p < 0.0001 ; 53.8% vs 35.6%, p = 0.002 ; et 29% vs 13.7%, p = 0.018 respectivement). A l’inverse de la définition complète, les dysfonctions diastoliques dépistées avec la définition simplifiée étaient associées à un plus grand recours aux actes de réanimation (81.7% vs 67.1%, p = 0.03) et à une mortalité intra- hospitalière plus importante (28% vs 12.5%, p = 0.016).
Conclusion :
La dysfonction diastolique est une anomalie très fréquente en réanimation, associée à une plus importante morbi-mortalité.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [31 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01400805
Contributeur : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Soumis le : mardi 22 novembre 2016 - 14:56:29
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 16:33:56
Document(s) archivé(s) le : mardi 21 mars 2017 - 13:30:38

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01400805, version 1

Citation

Rémi Plattier. Prévalence, caractéristiques cliniques et répercussions de la dysfonction diastolique en réanimation médicale. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01400805〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

39

Téléchargements de fichiers

32