Étude rétrospective de la mesure d’AV chez le nourrisson à développement normal/anormal par rapport à l’amétropie et au développement neurologique : 5 ans de Bébé Vision aux « cartons de Teller » (année 2010 à 2014)

Résumé : Introduction du mémoire : Depuis quelques années, la manière dont l’enfant répond aux stimulations visuelles constitue un nouveau pôle d’intérêt pour des recherches scientifiques dont le développement correspond à un souci à la fois théorique et pratique. Pratique afin de procéder au dépistage le plus précoce possible, théorique, en portant sur les capacités perceptives des enfants : ce développement résulte-t-il d’une série d’apprentissages ou est-il le résultat de la seule maturation naturelle de l’organisme ? La plupart des chercheurs admettent aujourd’hui qu’il est impossible de trancher en faveur de l’une ou l’autre hypothèse et l’opinion générale veut que certaines aptitudes à percevoir soient exprimées tout de suite après la naissance, mais que leur acquisition est moins intéressante à étudier que la manière dont elle s’affine grâce au jeu d’une interaction entre ces facteurs innés et les expériences vécues par l’enfant. Il paraît donc indispensable de définir l’environnement nécessaire au développement normal des aptitudes visuelles, ainsi que les conséquences de leur absence afin de dépister le plus précocement possible d’éventuelles anomalies ; d’où l’intérêt majeur des méthodes de mesure des capacités visuelles des jeunes enfants. Le développement anatomique et fonctionnel se fait parallèlement. La maturation physiologique du système visuel est en lien avec le développement général de l’enfant. Ainsi, le développement postural, moteur, intellectuel et social va stimuler les fonctions visuelles. Dans la première partie de ce mémoire, nous rappellerons le développement anatomique du globe et des voies visuelles puis nous décrirons le développement fonctionnel des différents éléments de la vision tels que les réflexes sensorimoteurs, l’acuité visuelle, le champ visuel, la vision des contrastes, la vision binoculaire et l’oculomotricité. Dans la deuxième partie, nous aborderons les différents tests utilisés pour évaluer ces éléments lors de l’examen de la vision chez le nourrisson. Enfin, la 3e partie consacrée à l’étude clinique de 5 ans de mesure d’acuité visuelle au bébé vision est mise en relation avec le développement neurologique et l’amétropie du bébé prescrite à l’examen.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [8 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01406409
Contributeur : Santé Uca <>
Soumis le : jeudi 1 décembre 2016 - 10:44:09
Dernière modification le : mercredi 30 mai 2018 - 01:08:04
Document(s) archivé(s) le : lundi 20 mars 2017 - 22:29:39

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01406409, version 1

Collections

Citation

Claire Plagnard. Étude rétrospective de la mesure d’AV chez le nourrisson à développement normal/anormal par rapport à l’amétropie et au développement neurologique : 5 ans de Bébé Vision aux « cartons de Teller » (année 2010 à 2014). Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01406409〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

140

Téléchargements de fichiers

146