Causes et caractéristiques des décès en réanimation : une étude nationale

Résumé : Introduction :
La mortalité des patients de réanimation est un paramètre global rapporté dans de nombreuses études thérapeutiques. Cependant, les causes et caractéristiques des décès ne sont que rarement précisées. Les quelques études épidémiologiques s’intéressant au sujet portent sur des populations de patients sélectionnées. L’objectif principal de notre étude était de décrire les causes et les caractéristiques des décès survenant dans les services de réanimation en France. L’objectif secondaire était de comparer les caractéristiques des décès attendus aux décès non-attendus.
Patients et Méthodes :
Il s’agit d’une étude de cohorte, prospective, observationnelle et multicentrique. Chaque service participant incluait tous les décès survenant durant une période de 1 mois randomisé sur une année. Les données démographiques habituelles étaient recueillies ainsi que les circonstances entourant le décès (défaillances et suppléances d’organe). La population de l’étude était dichotomisée en décès attendu (faisant suite à une limitation ou un arrêt des thérapeutiques ou après mort encéphalique) et non-attendu (décès survenant malgré des thérapeutiques maximales).
Résultats :
Quatre-vingt-seize réanimations ont inclus 698 patients durant la période d’étude. Au moment du décès, 84% des patients avaient une ou plusieurs défaillances d’organe (principalement hémodynamique) et 89% nécessitaient une à plusieurs suppléances d’organe (ventilation mécanique essentiellement). Le décès était considéré comme attendu (n=473) ou non-attendu (n=225). Les décès non-attendus survenaient plus précocement (J1vs. J5 ; p<0,001), avec moins de défaillances d’organe (1 [1-2] vs. 1 [1-3]; p<0,01) et plus de suppléances d’organe (2 [2-3] vs. 1 [1-2]; p<0,01). Cinquante pourcent des décès survenaient après une limitation ou arrêt des thérapeutiques.
Conclusions:
En réanimation, la majorité des patients décèdent d’une défaillance multiviscérale. Les décès non-attendus et attendus sont caractérisés par deux profils distincts : un décès rapide d’une seule défaillance dans le premier cas ; un décès après plusieurs jours de réanimation d’une défaillance multiviscérale dans le deuxième cas. Dans notre cohorte, la limitation ou l’arrêt des thérapeutiques concernaient environ la moitié des patients décédés. Cette décision n’était pas formalisée dans le dossier médical une fois sur trois. Ces données peuvent permettre des initiatives d'amélioration de la qualité des soins, notamment concernant les décisions de fin de vie.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [33 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01407793
Contributeur : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Soumis le : vendredi 2 décembre 2016 - 15:20:26
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 16:46:43
Document(s) archivé(s) le : mardi 21 mars 2017 - 08:37:02

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01407793, version 1

Citation

Yannick Walrave. Causes et caractéristiques des décès en réanimation : une étude nationale. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01407793〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

65

Téléchargements de fichiers

2005