Construction d'une souche de Candida lusitaniae génétiquement modifiée pour l'étude des mutations de résistance aux échinocandines caractérisées chez des isolats cliniques

Résumé : Les infections fongiques invasives à Candida spp en augmentation ces 20 dernières années sont associées à une mortalité élevée. Un diagnostic fiable et rapide est indispensable pour instaurer un traitement antifongique approprié. Devant la faible sensibilité des hémocultures et leur positivité tardive, le traitement antifongique est souvent instauré avant toute documentation microbiologique de l’infection. Les échinocandines sont les molécules les plus largement utilisées dans le traitement empirique et curatif des candidoses invasives. Elles agissent sur la paroi fongique en inhibant la β-1,3-D-glucane synthétase. Ces dernières années, des échecs cliniques et thérapeutiques liés à l’acquisition de mutations ponctuelles dans les gènes FKS, qui codent pour la sous-unité catalytique de la β-1,3-D-glucane synthétase, ont été décrits. La majorité de ces mutations apparaissent dans deux régions très cons ervées, appelées « Hot-Spots » (HS). Au Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux, sur une période de 26 mois, 9 isolats cliniques de Candida spp présentant une mutation dans les gènes FKS ont été identifiés. Ces souches résistantes ont été caractérisées par des méthodes phénotypique et génotypique. La grande taille du gène FKS, environ 5,5 kb, complique l’analyse des allèles mutés. Celle-ci, réalisée la plupart du temps chez Saccharomyces cerevisiae, se limite donc le plus souvent aux régions HS. Nous avons donc construit une souche de Candida lusitaniae (clade CTG des Candida) génétiquement modifiée pour l’étude d’allèles FKS complets. Nous avons caractérisé 3 mutations localisées dans les régions HS et étudié l’effet de l’association de deux mutations sur le phénotype de résistance. Le modèle mis au point dans ce travail permet d’étudier également l’impact des mutations dans l’interaction in vitro entre les Candida spp (mutés ou non) et les macrophages, en présence ou non d’échinocandine.
Type de document :
Mémoires
Sciences pharmaceutiques. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [171 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01411850
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : mercredi 7 décembre 2016 - 16:48:01
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:31:12
Document(s) archivé(s) le : mardi 21 mars 2017 - 09:07:51

Fichier

 Accès restreint
Fichier visible le : 2018-10-28

Connectez-vous pour demander l'accès au fichier

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01411850, version 1

Collections

Citation

Célia Couzigou. Construction d'une souche de Candida lusitaniae génétiquement modifiée pour l'étude des mutations de résistance aux échinocandines caractérisées chez des isolats cliniques. Sciences pharmaceutiques. 2016. 〈dumas-01411850〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

95