L'allopurinol dans la leishmaniose canine

Résumé : En France, il y a environ 8 millions de chiens, ce chiffre permet de placer la France à la 5ème place au niveau Européen en termes de population canine. Les chiens peuvent être affectés par différentes parasitoses dont la leishmaniose canine. Cette parasitose peut être rencontrée sur 4 continents différents et est constatée dans 88 pays. En France, cette maladie est retrouvée au niveau du pourtour méditerranéen. La leishmaniose canine est un parasite du système monocyte macrophage qui a pour réservoir principal le chien et qui un transmis par un moucheron hématophage : le phlébotome. Via son cycle, ce parasite peut se manifester sous différentes formes cliniques chez le chien allant de formes asymptomatiques et pouvant aller jusqu’à la mort. Il existe plusieurs façons de diagnostiquer la leishmaniose par des techniques rapides au cabinet ou plus longues au laboratoire. Par ailleurs, il y a plusieurs thérapeutiques et moyens de prophylaxies pour traiter ou prévenir l’apparition de la maladie. L’allopurinol est un traitement qui est utilisé en France pour soigner la goutte chez l’homme. C’est un analogue de l’hypoxanthine et un urico-frénateur. Il agit dans le catabolisme des bases puriques : adénine et guanine. L’allopurinol possède à la fois un rôle de substrat et est un inhibiteur compétitif de la xanthine oxydase. Cette molécule est métamorphosée via la xanthine oxydase en alloxanthine ou oxypurinol qui est également un inhibiteur non compétitif de la xanthine oxydase. De surcroit, cette molécule a donc des propriétés hypo-uricemiantes qui diminuent l’uricémie et l’uraturie tout en diminuant la fabrication de l’acide urique, par inhibition de la xanthine-oxydase. L’allopurinol possède différentes indications que ce soit pour la goutte, l’hyperuricémie ou encore des lithiases urinaires. Les effets indésirables de l’allopurinol, sont de différents types mais se manifestent que dans 1% des cas. Le but de cette étude est donc de montrer comment l’allopurinol utilisé en médecine humaine pour la goutte et autres indications peut soigner la leishmaniose canine et également donner les recommandations actuelles pour soigner cette parasitose chez les chiens. Enfin, nous verrons à travers ce travail les règles hygiéno-diététiques permettant de renforcer la thérapeutiques et permettent un rétablissement complet du chien et éviter tous risques de rechutes.
Type de document :
Mémoires
Sciences pharmaceutiques. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [20 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01412193
Contributeur : Bibliothèque Universitaire Rouen <>
Soumis le : jeudi 8 décembre 2016 - 10:17:41
Dernière modification le : jeudi 7 décembre 2017 - 12:34:13
Document(s) archivé(s) le : jeudi 23 mars 2017 - 05:55:03

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01412193, version 1

Citation

Ségolène Diaha. L'allopurinol dans la leishmaniose canine. Sciences pharmaceutiques. 2016. 〈dumas-01412193〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

260

Téléchargements de fichiers

309