Les effets cutanéo-muqueux provoqués par les anti-inflammatoires non stéroïdiens

Résumé : Les taxidermies aux AINS sont à la fois polymorphes et plus fréquents que ne laissent penser les essais thérapeutiques de ces drogues. La plupart sont bénignes. Cependant, les AINS sont devenus les premiers pourvoyeurs des taxidermies bulleuses les plus graves (syndrome de Lyell). Les centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV) ont un rôle essentiel dans le recueil, l'identification et l'évaluation des effets indésirables (El).
Type de document :
Mémoires
Sciences pharmaceutiques. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [30 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01412241
Contributeur : Bibliothèque Universitaire Rouen <>
Soumis le : jeudi 8 décembre 2016 - 10:56:23
Dernière modification le : mardi 5 juin 2018 - 10:14:34
Document(s) archivé(s) le : jeudi 23 mars 2017 - 06:07:46

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01412241, version 1

Citation

Alain Fougerai. Les effets cutanéo-muqueux provoqués par les anti-inflammatoires non stéroïdiens. Sciences pharmaceutiques. 2016. 〈dumas-01412241〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

87

Téléchargements de fichiers

185