L'officine est-elle un lieu privilégié pour la réalisation des dépistages du diabète de type 2. Résultats, avantages, enjeux ; Communication et conseils aux patients

Résumé : Le diabète est l’un des principaux défis du XXIe siècle en termes de santé et de développement. En France, en 2011, la prévalence du diabète de type 2 traité a été estimée à 4,6%, soit plus de 3 millions de personnes. Il a été retenu par la Haute Autorité de Santé, l’existence d’un diabète méconnu pour trois connus, soit entre 300000 et 500000 diabétiques qui s’ignorent. La prise en charge de la maladie connait une progression croissante depuis quelques années, mais son diagnostic reste un point faible. En effet, le diabète est une pathologie insidieuse qui se caractérise par une glycémie élevée, sans pour autant qu’il y ait de symptômes cliniques. Les différentes campagnes réalisées ont pour but de sensibiliser et d’informer les patients sur le diabète de type 2 ; mais sont aussi un moyen efficace d’assurer un diagnostic précoce et de diminuer ou de retarder les complications. Ces campagnes ont été réalisées selon un protocole établi et approuvé dans le cadre d’une démarche qualité. Dans la synthèse de toutes les campagnes confondues, nous retrouvons environ 10% de personnes dépistées avec un résultat supérieur à 1,26 g/L, ce qui n’est pas anodin. Le pharmacien d’officine, de par sa proximité et sa disponibilité, regroupe de nombreux avantages et reste l’interlocuteur de choix pour mener à bien cette mission. De plus, la réalisation des dépistages à l’officine rassemble à la fois des enjeux pour les patients et pour les pharmaciens, mais aussi des enjeux économiques non négligeables. La communication fait partie intégrante de la réalisation de ces dépistages dans la mesure où le pharmacien sera en première ligne pour annoncer le résultat au patient. Des conseils sont délivrés, notamment les règles hygiéno-diététiques, l’importance d’une activité physique, etc. Une démarche qui permet de sensibiliser et d’informer les patients sur le diabète de type 2. En effet, la mise en place des dépistages au sein des officines permettraient de diminuer le nombre de diabétiques qui s’ignorent encore actuellement.
Type de document :
Mémoires
Sciences pharmaceutiques. 2016
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01412980
Contributeur : Bibliothèque Universitaire Rouen <>
Soumis le : vendredi 9 décembre 2016 - 10:54:01
Dernière modification le : mardi 5 juin 2018 - 10:14:34
Document(s) archivé(s) le : jeudi 23 mars 2017 - 09:26:33

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01412980, version 1

Citation

Charlène Auzou. L'officine est-elle un lieu privilégié pour la réalisation des dépistages du diabète de type 2. Résultats, avantages, enjeux ; Communication et conseils aux patients. Sciences pharmaceutiques. 2016. 〈dumas-01412980〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

66

Téléchargements de fichiers

100