Transfert en USP : existe-il un bon moment ?

Résumé : M.F. âgé de 47 ans, est pris en charge dans le service oncologique dans lequel j'exerce. C e Patient est atteint d'un cancer du poumon à un stade très avancé (méningite carcinomateuse). Il nous a été adressé, entre autre, pour poursuite de sa chimiothérapie. Son état général ne lui permet pas pendant plusieurs semaines de la recevoir. Face à I'aggravation des signes neurologiques du patient, le traitement fini par être réalisé. M. F a une situation personnelle assez complexe, mais il est entouré et son entourage semble inquiet au vu de l'évolution de son état général. Son état de santé continue de se dégrader et il perd peu à peu son autonomie. La question d'un transfert en USP est alors évoquée mais pour cela les traitements curatifs doivent-être arrêtés. Le choix d'arrêt des thérapeutiques anti-cancéreuse est la décision de transfert vont mettre du temps à être décidé. M. F sera transféré en USP mais pour y décéder très peu de temps après. Je me suis alors posée la question de I'utilité de ce transfert. Comment définir le moment opportun pour transférer un patient en USP ? J'ai tenté au travers de ce travail d'apporter des éléments qui pourraient permettre de tendre à une réponse. Je me suis aussi penché sur la question inverse à savoir «quand ne faut-il plus transférer un patient en USP». Pour cela je me suis appuyée sur la législation et les définitions inhérentes aux soins palliatifs ainsi que sur la littérature traitant du sujet. Il n'est vraiment pas chose aisée de poser une règle de «temps» définie c'est ce que nous allons voir au travers de ce travail.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01413364
Contributeur : Nadège Leray <>
Soumis le : vendredi 9 décembre 2016 - 16:36:37
Dernière modification le : mercredi 21 mars 2018 - 18:57:48
Document(s) archivé(s) le : mardi 28 mars 2017 - 00:08:47

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01413364, version 1

Collections

Citation

Céline Nezet. Transfert en USP : existe-il un bon moment ?. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01413364〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

123

Téléchargements de fichiers

134