Résultats à moyen terme après cryoablation percutanée de malformations vasculaires veineuses : 5 ans d’expérience

Résumé : Introduction : Rapporter les résultats à moyen terme de la cryoablation percutanée dans le traitement des malformations vasculaires veineuses (MVe). Matériel et Méthodes : Dans cette étude unicentrique rétrospective, 24 patients (18 femmes, 6 hommes, âge moyen : 31 ans [12-64 ans]) présentant une MVe des tissus mous et traités par cryothérapie ont été inclus consécutivement entre 2011 et 2015. L’indication de cryothérapie était retenue en réunion de concertation pluridisciplinaire, proposée en seconde ligne thérapeutique après sclérothérapie percutanée, ou lorsque qu’une exérèse chirurgicale en mono-bloc n’était pas réalisable (en rapport avec la localisation de la lésion, la taille ou un échec antérieur), ou refusée par le patient. Les autres critères d’éligibilité étaient un diagnostic initial radiologique de MVe, et un suivi clinique et par IRM d’au moins six mois après la cryoablation. La tolérance était évaluée en utilisant l’échelle de toxicité du National Cancer Institute Common Terminology Criteria Adverse Event (NCI-CTCAE). Les taux de survie sans récidive et d! e contrôle lésionnel local étaient évalués en se basant, respectivement, sur les symptômes et l’évolution du volume à l’IRM. Résultats : La durée moyenne de suivi a été de 18.7 mois [6-48]. Neuf (37.5%, 9/24) évènements indésirables sont survenus, mais seulement 3 (12.5%, 3/24) sévères (grade 3 de la NCI-CTCAE). La douleur moyenne, évaluée par échelle visuelle analogique était de 41.7mm [0-80] avant le traitement, et 20.3mm [0-80] (P=0.01) à moyen terme. Le volume lésionnel moyen a significativement diminué après la cryoablation, passant de 22. 4(0.9-146) à 8.35cm3 (0-81.3) (P<0.001). La douleur a récidivé chez 9 patients (37.5%, 9/24), et une MVe a progressé en volume. Les taux de survie sans récidive et de contrôle lésionnel local étaient de 54% [IC95% : 22.94-77.27] et 93.33% [IC95% : 61.26-99.03] à 24 mois, respectivement. Seul un volume lésionnel > 10cm³ de la MVe était associé à un risque plus important de récurrence locale (P=0.05). Conclusion : La cryoablation percutanée apparaît bien tolérée et efficace dans le contrôle local des malformations vasculaire veineuses, selon ces résultats à moyen terme.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [50 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01416794
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : mercredi 14 décembre 2016 - 18:38:49
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:30:22
Document(s) archivé(s) le : mercredi 15 mars 2017 - 15:05:53

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01416794, version 1

Collections

Citation

François Marin. Résultats à moyen terme après cryoablation percutanée de malformations vasculaires veineuses : 5 ans d’expérience . Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01416794〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

31

Téléchargements de fichiers

3