Microchimérisme et prédiction des complications de la grossesse chez les femmes primigestes

Résumé : Objectif de l’étude : Comparer la quantité de microchimérisme fœtal dans les sérums de femmes primigestes à 12 semaines d’aménorrhée avec ou non une grossesse pathologique. Montrer que la présence élevée de microchimérisme fœtal permettrait d’anticiper dès 12 semaines d’aménorrhée la survenue d’une pré-éclampsie chez la femme, une Restriction de Croissance Intra-Utérine (RCIU) ou un Petit poids pour l’Age Gestationnel (PAG) chez le nouveau-né. Matériel et méthode : Sélection de sérum de femmes primigestes ayant eu un garçon ou une fille et dont la grossesse fut normale ou pathologique (pré-éclampsie, hypertension artérielle, nouveau-né avec un RCIU ou un PAG). Quantification du taux d’ADN circulant total par Polymérase Chaine Réaction (PCR) du gène de la β-globine (gène sur le chromosome 11 autosomal) et masculin via le gène Sex-determining Region of Y chromosome (SRY) (gène du chromosome Y) dans quatre groupes de sérum. Corrélation des quantités de microchimérisme avec les marqueurs sériques du premier trimestre et les données cliniques de la grossesse et de l’accouchement. Résultats : Le microchimérisme fœtal masculin est plus important chez les femmes ayant eu une grossesse pathologique. L’analyse montre que la présence de quantités élevées de microchimérisme masculin a une bonne valeur prédictive du caractère pathologique de la grossesse (p<0.0001). Dans l’étude cette valeur prédictive est meilleure que celle évaluée par les taux de Pregnancy-Associated Plasma Protein-A (PAPP-A) et Bêta-Hormone Chorionique Gonadotrope (β-HCG). Le microchimérisme masculin est également prédictif d’un petit poids à la naissance. Conclusion : La quantification du microchimérisme fœtal est un moyen prédictif de la pré-éclampsie et/ou du RCIU et/ou du PAG. Son utilisation comme facteur prédictif nécessite une standardisation du protocole de détection et quantification. Il serait intéressant d’insérer les valeurs de microchimérisme dans un score avec les antécédents de la patiente et divers marqueurs sériques, pour identifier les femmes à haut risque de pré-éclampsie afin de mettre en place un traitement préventif.
Type de document :
Mémoires
Gynécologie et obstétrique. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [13 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01417236
Contributeur : École Universitaire de Maïeutique Marseille Méditerranée (eu3m) <>
Soumis le : jeudi 15 décembre 2016 - 14:30:18
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:33:32
Document(s) archivé(s) le : jeudi 16 mars 2017 - 18:00:54

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01417236, version 1

Citation

Érika Vigorito. Microchimérisme et prédiction des complications de la grossesse chez les femmes primigestes. Gynécologie et obstétrique. 2016. 〈dumas-01417236〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

124

Téléchargements de fichiers

160