L'ouverture de l'Arctique : enjeux géoéconomiques et enjeux de puissance de la Fédération de Russie

Résumé : À l’horizon 2050, l’océan Arctique, libre de glace durant tout l’été, rendra techniquement exploitables d’immenses gisements d’hydrocarbures. La Fédération de Russie, souveraine sur environ 40 % du territoire arctique, est un acteur clé dans la région. Aujourd’hui, elle y revendique un espace maritime représentant près du tiers de la surface de l’océan. Moscou envisage ainsi d’ouvrir une nouvelle voie maritime le long de ses côtes sibériennes, et de développer l’exploitation du gaz et du pétrole offshore de la région. Cela lui permettrait d’augmenter considérablement sa production et ses exportations d’hydrocarbures. Ce serait alors un moyen pour l’État russe de s’affirmer comme leader du monde arctique, et ainsi d’accroître sa visibilité et son influence sur la scène internationale. Ce mémoire étudie la richesse du sous-sol arctique, conditionnée par les contraintes extrêmes des territoires situés au-delà du Cercle Polaire, et analyse également la perspective d’extraction offshore qu’ambitionne Moscou. La Russie pourrait-elle retrouver son prestige de puissance à travers le développement et l’exploitation de l’Arctique ?
Type de document :
Mémoires
Géographie. 2016
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01426367
Contributeur : Urca - Bibliothèque Universitaire <>
Soumis le : mercredi 4 janvier 2017 - 14:19:34
Dernière modification le : mercredi 30 août 2017 - 01:11:58
Document(s) archivé(s) le : mercredi 5 avril 2017 - 13:58:17

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01426367, version 1

Collections

Citation

Hélène Ruaut. L'ouverture de l'Arctique : enjeux géoéconomiques et enjeux de puissance de la Fédération de Russie. Géographie. 2016. 〈dumas-01426367〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

346

Téléchargements de fichiers

633