La place du langage dans la démarche d'investigation au cycle 1

Résumé : L’étude a été menée dans le cadre d’un projet d’école. Seize ateliers d’expériences sur le thème des liquides ont été proposés aux trois niveaux de maternelle (ma recherche ne porte que sur les ateliers concernant la différence solide-liquide et les changements d’état de l’eau). Cependant, bien que les élèves aient eu l’opportunité de participer à un grand nombre d’expérimentation, ce dispositif, qui ne comporte aucun temps langagier propres à la démarche d’investigation, est-il suffisant pour leur permettre de déconstruire leurs représentations initiales ? L’étude que j’ai menée avait pour objectifs de déterminer l’influence du projet sur les apprentissages des élèves, mais aussi et surtout l’influence des temps de langage sur l’apprentissage des élèves en sciences. Pour mener ma recherche, j’ai comparé les apprentissages de ma classe de MS-GS (groupe test ayant eu des séances de langage en classe) avec ceux de la classe témoin (autre classe de MS-GS qui a seulement participé au dispositif mis en place dans l’école). Au terme de l’étude, il s’avère que le langage est essentiel pour qu’il y ait apprentissage, mais surtout que le dispositif mis en place, bien qu’étant riche en manipulation et expérimentation, ne se suffit pas à lui-même.
Type de document :
Mémoires
Education. 2016
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01428622
Contributeur : Uga - Bu Professorat Éducation <>
Soumis le : vendredi 6 janvier 2017 - 14:14:48
Dernière modification le : mardi 6 février 2018 - 22:42:02
Document(s) archivé(s) le : vendredi 7 avril 2017 - 14:02:14

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01428622, version 1

Collections

Citation

Marine Losserand. La place du langage dans la démarche d'investigation au cycle 1. Education. 2016. 〈dumas-01428622〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

182

Téléchargements de fichiers

127