Le mouvement « Quantified Self » et les données personnelles : étude de cas des applications mobiles de running

Résumé : Ce mémoire vise à étudier l'usage des applications mobiles par les individus en dépit de l'utilisation qui est faite de leurs données personnelles. Nous chercherons notamment à répondre à la question suivante : comment et pourquoi les utilisateurs choisissent-ils de céder une partie de leurs données personnelles et, ainsi, de dévoiler une partie de leur vie privée à des fournisseurs de services ? Plus encore, et ce sera le fil rouge de ce travail, en quoi le partage des mobinautes d'une partie de leurs données personnelles dans le but d'accéder à des applications en apparence gratuites met-il en lumière tant des logiques de perception et de processus de décision divergentes que d'une relation fondamentalement asymétrique entre les entreprises et les individus ?
Type de document :
Mémoires
Science politique. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [53 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01430334
Contributeur : Sciences Po Grenoble <>
Soumis le : lundi 9 janvier 2017 - 17:10:08
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:29:23
Document(s) archivé(s) le : lundi 10 avril 2017 - 16:14:49

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01430334, version 1

Collections

Citation

Maxime Arbonel. Le mouvement « Quantified Self » et les données personnelles : étude de cas des applications mobiles de running. Science politique. 2016. 〈dumas-01430334〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

74

Téléchargements de fichiers

214