Kant et l'hallucination

Résumé : Nous explorons le rapport de Kant à l'hallucination. Ce rapport passe par trois figures que nous explorons : le visionnaire, le sceptique et le médecin. Le visionnaire est celui qui, dans ses hallucinations, croit voir des esprits. Il interprète son délire dans le sens d'une exceptionnelle sensibilité à l'au-delà. Le sceptique, par l'argument de l'hallucination, croit pouvoir mettre en doute la réalité du monde sensible, puisque les hallucinations sont en droit impossibles à discriminer des perceptions réelles. Le médecin prend acte de l'anormalité pathologique de l'hallucination. Le secret des visions est dans le corps ; dans le cerveau congestionné et les plis des intestins. Nous explorons les réponses de Kant à ces trois personnages.
Type de document :
Mémoires
Philosophie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [9 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01432134
Contributeur : Paris 1 Panthéon-Sorbonne - Ufr Philosophie <>
Soumis le : mercredi 11 janvier 2017 - 15:30:04
Dernière modification le : vendredi 29 septembre 2017 - 22:31:35
Document(s) archivé(s) le : vendredi 14 avril 2017 - 15:32:56

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01432134, version 1

Citation

Adrien Auzias. Kant et l'hallucination. Philosophie. 2016. 〈dumas-01432134〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

342

Téléchargements de fichiers

712