Les freins et les promoteurs à la vaccination contre les papillomavirus humains, selon les parents de jeunes filles âgées de 11 à 19 ans et les médecins généralistes : une étude qualitative par focus group en Isère et en Savoie

Résumé : 99% des cancers du col de l'utérus sont liés aux Papillomavirus Humains (HPV), 70% sont liés aux sérotypes 16 et 18. En 2014, en France le taux de couverture vaccinale était de 17%. L'objectif de cette étude est de relever les freins et les promoteurs de la vaccination HPV chez les jeunes filles de 11 à 14 ans et jusqu'à 19 ans révolus en cas de rattrapage, selon l'avis de médecins généralistes et de parents de jeunes filles, en Isère et en Savoie. METHODE : Il s'agit d'une étude qualitative par focus group (FG). De janvier à mai 2016, 10 FG ont été conduits en Isère et en Savoie interrogeant des médecins généralistes et des parents de jeunes filles. 50 participants ont été inclus. Les entretiens ont été enregistrés, retranscrits en verbatims et thématiques par analyse thématique. RESULTATS : Quatre thèmes émergent. La connaissance de l'infection par les HPV et du vaccin révèle un manque d'information des parents. Les recommandations sur le vaccin par la communauté médicale montrent le rôle clé de la relation médecin-malade dans la vaccination. Les facteurs liés au vaccin exposent la crainte des effets secondaires chez les parents et un doute sur l'efficacité pour les médecins. L'influence des moeurs et de la société montre une représentation vaccinale influencée par l'environnement des patients. CONCLUSION : Il serait intéressant, grâce à ces données, de mener une étude interventionnelle pour améliorer l'information des patients par le médecin généraliste et le système scolaire et améliorer la lisibilité d'informations validées scientifiquement.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [25 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01436838
Contributeur : Jean-Hugues Morneau <>
Soumis le : lundi 16 janvier 2017 - 17:24:13
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:32:58
Document(s) archivé(s) le : lundi 17 avril 2017 - 16:32:57

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01436838, version 1

Citation

Monica De Vita, Laura Repiton-Dumollard. Les freins et les promoteurs à la vaccination contre les papillomavirus humains, selon les parents de jeunes filles âgées de 11 à 19 ans et les médecins généralistes : une étude qualitative par focus group en Isère et en Savoie. Médecine humaine et pathologie. 2017. 〈dumas-01436838〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

253

Téléchargements de fichiers

162