Le dépistage du VIH en France : état des lieux des autotests de dépistage VIH et leur dispensation dans les officines

Résumé : En France, 6000 nouveaux cas de séropositivité sont découverts chaque année. Le nombre de dépistage effectué n'a pas évolué et reste stable depuis 2007. Dans un souci de diminuer l'incidence du VIH/SIDA, les autorités françaises ont autorisé les autotests de dépistage au VIH depuis le 15 septembre 2015. Cette mise sur le marché s'inscrit dans un nouveau cadre de prévention et de lutte contre cette pathologie responsable de près 1,7 millions de décès dans le monde. De plus, les autotests de dépistage ont pour objectif de rendre plus autonomes les patients et qu'ils s'inscrivent dans le système de soins plus précocement. En France, seuls les autotests par prélèvement sanguin sont, à l'heure actuelle, disponibles. Il est réalisé par la personne elle-même et donne un résultat dans les 15 minutes. En respectant les conditions d'utilisation des autotests, leur sensibilité et leur spécificité sont respectivement de 100 % et 99,8 %. Ce travail de thèse présente un état des lieux du dépistage, en France, et l'arrivée des autotests VIH dans les officines.
Type de document :
Mémoires
Sciences pharmaceutiques. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [46 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01445357
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : mardi 24 janvier 2017 - 17:49:24
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:33:18
Document(s) archivé(s) le : mardi 25 avril 2017 - 19:23:54

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01445357, version 1

Collections

Citation

Camille Labarbe. Le dépistage du VIH en France : état des lieux des autotests de dépistage VIH et leur dispensation dans les officines . Sciences pharmaceutiques. 2016. 〈dumas-01445357〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

93

Téléchargements de fichiers

319