Évolution de l'épaisseur intima-média de l'artère carotide commune droite en milieu extrême et chez des patients cardiovasculaires

Résumé : Objectif : Bien qu’il n’existe pas de lien direct entre l’augmentation de l’Epaisseur Intima-Media (EIM) et le développement de plaques d’athérome, l’épaississement de l’Intima-Média est considéré comme un facteur de risque de l’athérosclérose. L’hypothèse qu’un environnement stressant (confinement, microgravité, autre) pourrait agir sur le système cardiovasculaire a été proposée. Le but de notre étude était d’étudier la modification de l’EIM au niveau de la Carotide Commune Droite (CCD) dans une population exposée à un environnement extrême (confinement et microgravité), une population de patients cardiovasculaires traités, et de les comparer à la population générale. Population et méthodes : Le groupe référence (population générale) nous était donné par l’étude PARC réalisée en 2009 avec les valeurs de l’EIM de la CCD par tranche d’âge ; le groupe « MARS 500 » était composé de 6 volontaires âgés de 26 à 38 ans ayant séjourné confiné pendant 520 jours dans le module MARS 500; le groupe « Vessel Imaging » était composé de 10 astronautes ayant passé 6 mois dans la station spatiale internationale (SSI) ; et le groupe patients était âgés de 37 à 92 ans avec 30 patients suivis à 1 an, 26 à 2 ans, 30 à 3 ans et 27 à 4 ans. Résultats : Dans le groupe « MARS 500 » on observe a 11-16 mois une augmentation de l’EIM de la CCD de 26% ± 8% (p<0,05). Dans le groupe « Vessel Imaging », on observe une augmentation de l’EIM de la CCD de 15% ± 4% (p<0,05) en 6 mois. Le groupe patients montre une augmentation de l’EIM de la CCD de 13% ± 14% (p<0,02) à 1 an, de 17% ± 15% (p<0,05) à 2 ans, de 18% ± 14% (p<0,002) à 3 ans et de 18% ± 13% (p<0,03) à 4 ans. En comparaison l’étude PARC rapporte une augmentation de l’EIM de la CCD de 20% en 30 ans (35 à 65 ans). Conclusion : Le confinement et le séjour en microgravité entraînent des changements morphologiques cardio-vasculaires comparables à celle observée par le vieillissement sur 30 ans. Aucune des données classiques des environnements extrêmes et du mode de vie (gravité, radiation, activité physique, régime nutritionnel, sommeil..) ou des données physiologiques de base (pression artérielle, rythme cardiaque..) n’a pu être corrélé avec l’augmentation de l’EIM. Le seul facteur commun aux 2 environnements extrêmes était le stress lié à la dangerosité du milieu, au confinement et à la dimension réduite du groupe social (5-6 personnes maximum). L’hypothèse proposée est que le stress pourrait induire des perturbations métaboliques elles-mêmes pouvant être responsables des modifications artérielles pariétales observées. Chez les patients cardiovasculaires l’augmentation de l’EIM se poursuit sur 1 an après le traitement du problème cardiaque (pose de stent, assistance médicamenteuse, et mise en place d’une hygiène de vie) mais se stabilise au-delà. Dans ce cas il paraît raisonnable d’envisager que l’amélioration des dysfonctionnements métaboliques (graisse, sucre…) pourrait favoriser la stabilisation de l’EIM. La confirmation de ces hypothèses fera l’objet d’études en cours et à venir.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [15 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01452613
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : jeudi 2 février 2017 - 09:27:26
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:29:57
Document(s) archivé(s) le : vendredi 5 mai 2017 - 12:00:16

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01452613, version 1

Collections

Citation

Julien Salez. Évolution de l'épaisseur intima-média de l'artère carotide commune droite en milieu extrême et chez des patients cardiovasculaires. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01452613〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

59

Téléchargements de fichiers

169